top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La leçon de Lionel Jospin sur l’exercice du pouvoir


Paris, France - L'ancien premier ministre socialiste Lionel Jospin, connu pour sa réserve médiatique, a récemment fait une apparition rare et remarquée sur France Culture. Lors de son intervention, il a critiqué le manque d'expérience du personnel politique actuel, soulignant l'importance de la formation professionnelle, de l'engagement politique et du respect de l'État.



Une intervention exceptionnelle

Le 15 février, Lionel Jospin a participé à l'émission « Avec philosophie » sur France Culture, une rareté pour l'ancien premier ministre de 1997 à 2002. Cette intervention a suscité une large réaction, étant massivement partagée sur les réseaux sociaux, particulièrement à l'approche des élections européennes du 9 juin. Jospin, qui s'exprime rarement sur la scène publique, a profité de cette occasion pour offrir une perspective critique et réfléchie sur le personnel politique contemporain.


L'importance de l'expérience professionnelle

Invité à discuter des défis de l'exercice du pouvoir, Lionel Jospin a souligné l'importance de l'expérience pour ceux qui gouvernent. À 86 ans, il se remémore sa propre carrière et celle de ses contemporains, notant que la plupart avaient une expérience professionnelle avant d'entrer en politique. « Nous ne nous sommes pas formés dans les cabinets ministériels, ni comme attachés parlementaires. Nous exercions un métier, donc nous connaissions la société », a-t-il rappelé. Cette expérience professionnelle leur a permis de comprendre les réalités de la société et de mieux répondre aux besoins des citoyens.


L'expérience d'élus locaux et militantisme

En plus de l'expérience professionnelle, Jospin a insisté sur l'importance de l'expérience d'élus locaux. Selon lui, cette expérience est cruciale pour comprendre la responsabilité et le pouvoir. « Nous avons commencé à sentir ce que signifiait la responsabilité, le pouvoir », a-t-il déclaré, en référence à son propre parcours en tant qu'élu parisien.


Le militantisme au sein d'un parti vivant et débattant a également été un pilier de la formation politique de sa génération. Jospin a vanté les mérites de l'engagement militant, qui permet de forger des convictions solides et de comprendre les dynamiques internes d'un parti politique. « Au sein d’un parti vivant, où on débattait, où on discutait », a-t-il souligné, ajoutant que cette immersion dans la vie politique active était essentielle pour développer une vision politique cohérente et ancrée dans la réalité.


L'expérience de l'opposition

Enfin, Jospin a mentionné l'importance de l'expérience de l'opposition. Avant l'accession à l'Élysée de François Mitterrand en 1981, Jospin et ses collègues ne savaient pas s'ils parviendraient un jour au pouvoir. Cette incertitude leur a appris la persévérance et la résilience, des qualités indispensables pour tout homme ou femme politique. « Nous ne savions pas si nous trouverions le pouvoir », a-t-il confié, mettant en lumière l'importance de cette période de lutte et de préparation.


Critique du personnel politique actuel

Lionel Jospin n'a pas manqué de critiquer le manque d'expérience du personnel politique actuel. Il a suggéré que cette carence est l'une des principales faiblesses du gouvernement en place. « Cette expérience, cette méthode, cet enracinement démocratique », c’est beaucoup ce qui manque, je crois, aujourd’hui », a-t-il déclaré. Selon lui, le manque d'expérience professionnelle, d'engagement militant et de connaissance des réalités locales conduit à un déficit de compréhension et de compétence dans l'exercice du pouvoir.


Appel au respect de l'État

Jospin a également adressé un message au gouvernement actuel, l'invitant à « respecter l'État ». Il a mis en garde contre les risques de négliger la haute administration, soulignant que dans un pays comme la France, celle-ci joue un rôle crucial dans la stabilité et l'efficacité de la gouvernance. « La haute administration, dans un pays comme la France, ne peut être négligée, ne peut être bouleversée sans risque », a-t-il averti, faisant référence à la réforme en cours de la haute fonction publique et aux défis de la gouvernance politique actuelle.


Une leçon de sagesse politique

L'intervention de Lionel Jospin sur France Culture a offert une perspective précieuse sur les qualités nécessaires pour un exercice du pouvoir efficace et respectueux. Son insistance sur l'expérience professionnelle, l'engagement local, le militantisme et le respect de l'État constitue une leçon de sagesse politique pour les générations actuelles et futures. À l'approche des élections européennes, ses réflexions rappellent l'importance de ces valeurs pour la stabilité et la réussite d'un gouvernement.

53 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page