top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La mairie d’Athènes coupe des arbres pour un projet de métro


Au cœur du quartier historiquement contestataire d'Exárchia à Athènes, une intervention soudaine pour l'abattage d'environ soixante-dix arbres a engendré une vive réaction parmi les résidents, déclenchant des manifestations et une confrontation avec les autorités municipales. Le 6 novembre dernier, l'artiste Mata Kastrisiou, résidente locale, s'est retrouvée à l'avant-garde de la protestation, exprimant son indignation face à cette action perçue comme un "crime écologique".

Opposition farouche à la construction de la station de métro Depuis plus d'un an, un mouvement de résistance s'est formé contre la construction d'une nouvelle station de métro sur la place Exárchia. Les habitants s'opposent au projet de la ligne 4, prévu pour desservir trente-cinq stations dans la région de l'Attique, argumentant que cette initiative dénaturera la place, célèbre pour ses grands arbres. Alors que le gouvernement et la mairie défendent le projet comme une solution à la congestion urbaine, les résidents regrettent le manque de considération pour des alternatives de construction ailleurs.

Tensions et manifestations Conflit exacerbé malgré les tentatives de résolution Le chantier, initialement mis en pause en août 2022 suite à des contestations citoyennes et des recours judiciaires, a été le théâtre d'une nouvelle polémique après cette tentative d'abattage d'arbres sans les autorisations nécessaires. Les habitants, forts de leur mobilisation passée, ont immédiatement réagi, manifestant contre cette action et saisissant le procureur d'Athènes pour stopper les travaux.

Un quartier au passé engagé et militant Exárchia, connu comme le berceau de l'anarchisme grec, possède une histoire marquée par des mouvements sociaux et contestataires. La résistance contre le projet de métro est perçue comme une continuité de cet héritage de défense des espaces publics et de l'environnement.

Un combat persistant pour la préservation de l'espace urbain Face à la divergence entre les autorités et les habitants, les tensions persistent. Les résidents restent déterminés à défendre la place Exárchia, espérant que leur mobilisation aboutira à des solutions alternatives respectueuses de l'environnement et du tissu social local.


10 vues0 commentaire

header.all-comments

ratings-display.rating-aria-label
header.no-ratings-yet

comment-box.add-a-rating
bottom of page