top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La naissance du conseil présidentiel de transition



Après des semaines de négociations, le conseil présidentiel de transition a été officiellement créé en Haïti, le vendredi 12 avril. Composé de sept membres représentant les principales forces politiques et le secteur privé, cet organe vise à rétablir l'ordre dans un pays marqué par la violence des gangs.


Objectif et composition du conseil

Le principal objectif du conseil présidentiel de transition est de restaurer l'ordre public et la stabilité en Haïti. Constitué de sept membres dotés de droits de vote, issus des principales forces politiques et du secteur privé, il comprend également deux observateurs représentant la société civile et la communauté religieuse. La nomination d'un premier ministre et d'un gouvernement inclusif est parmi ses premières tâches.


Un mandat clair et des défis à relever

Le conseil présidentiel de transition a un mandat clairement défini, prenant fin au plus tard le 7 février 2026. Malgré cette perspective, il fait face à des défis majeurs, notamment la nécessité de rétablir la sécurité pour permettre son fonctionnement effectif. La violence des gangs constitue une préoccupation majeure, et la protection de la population reste une priorité absolue.


Réactions nationales et internationales

La création officielle du conseil présidentiel de transition a été saluée à la fois au niveau national et international. La Caricom a exprimé son soutien, soulignant la possibilité d'un nouveau départ pour Haïti. Les États-Unis ont également accueilli favorablement cette initiative, considérant qu'elle représente un pas positif vers la restauration de la sécurité et la réinstauration de la démocratie.


Les défis à venir

Malgré cette avancée, des défis importants persistent. Jean Gédéon, du Centre d'analyse et de recherche en droits de l'homme, souligne la nécessité de créer des conditions sécuritaires propices au travail du conseil et à la protection de la population. Le rétablissement de la sécurité demeure donc une priorité absolue pour assurer le succès du conseil présidentiel de transition.


1 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page