top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La police de la moralité iranienne terrorise les femmes depuis des décennies. Qui sont-ils ?

Des manifestants se rassemblent autour d'une barricade en feu lors d'une manifestation pour Mahsa Amini à Téhéran lundi

Une jeune Iranienne a été retirée des rues de Téhéran par la notoire police des mœurs du pays et emmenée dans un "centre de rééducation" pour des cours de pudeur la semaine dernière. Trois jours plus tard, elle était morte. Le gouvernement a fermement rejeté la responsabilité de la mort de e Masha Amini, 22 ans, mais la nouvelle a néanmoins galvanisé des milliers de femmes iraniennes qui, pendant des décennies, ont été confrontées directement à la colère des responsables de la moralité de la république islamique.

La mort de Masha semble unir des Iraniens d'états d'esprits différents. "cette fois, les manifestants ne demandent pas seulement justice pour Masha Amini", "ils réclament également les droits des femmes, leurs droits civils et humain, une vie sans dictature religieuse".

0 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page