top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La quête d'harmonie pré-électorale : le FFKM œuvre pour la conciliation


Dans une tentative audacieuse et cruciale pour préserver la paix et la stabilité à Madagascar, le FFKM (Conseil Chrétien des Églises à Madagascar) s'est efforcé de jouer le rôle de médiateur entre les candidats à l'élection présidentielle à venir.


Samedi dernier, une réunion organisée par le FFKM à l'IEP Ampandrana a été le théâtre d'un effort de consolidation de la démocratie. En rassemblant les représentants des 13 candidats, le FFKM a souligné l'importance cruciale de maintenir la sérénité et la dignité tout au long de la période électorale. L'ordre du jour de cette rencontre ne se limitait pas à une simple discussion : il s'agissait d'un engagement formel, symbolisé par la signature de chaque représentant, pour respecter un certain ensemble de règles, de principes et de calendriers établis.


Ce moment charnière dans le paysage politique malgache arrive à un moment où le risque de tensions et d'affrontements pendant la campagne électorale est une préoccupation palpable. Les élections, souvent marquées par des passions intenses, peuvent rapidement dégénérer si des mécanismes d'apaisement et de dialogue ne sont pas en place. La démarche du FFKM vise précisément à prévenir de tels scénarios.


La résolution signée met l'accent sur plusieurs aspects clés : le respect strict du calendrier électoral, une méthodologie de travail éthique et, peut-être le plus important, l'abstention de toute forme de violence ou de provocation. Cet appel à la retenue et à la non-violence est un rappel poignant que la paix doit primer sur toute autre considération politique.


Aujourd'hui, sous l'égide du FFKM, une réunion cruciale se tiendra avec les candidats eux-mêmes. L'importance de cette rencontre ne saurait être sous-estimée. Elle servira de baromètre de l'engagement des candidats à maintenir la paix et à œuvrer pour une élection équitable et libre de toute interférence.


Pour conclure, l'initiative du FFKM mérite des éloges. En ces temps incertains, le rôle d'un médiateur est essentiel pour garantir que Madagascar se dirige vers des élections sereines, reflétant la véritable volonté de son peuple. Les jours à venir seront cruciaux pour observer comment ces engagements sont honorés sur le terrain. La stabilité future de Madagascar pourrait bien dépendre des actions et des décisions prises maintenant.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page