top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La quête pacifique de l'Ethiopie pour un accès à la mer Rouge


L'Ethiopie, un pays sans littoral, est en quête d'une porte vers la mer Rouge. Dans un monde interconnecté où le commerce et l'économie globale jouent un rôle crucial, l'accès aux voies maritimes est une composante essentielle pour le développement d'un pays. Avec une population de 120 millions d'habitants, l'Ethiopie est la deuxième nation la plus peuplée d'Afrique et son économie est en croissance constante. Cependant, cette progression est freinée par l'absence d'accès direct à la mer, ce qui soulève des questions de viabilité à long terme pour l'économie éthiopienne.


La diplomatie avant tout

Le Premier Ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a pris une position ferme contre l'adoption de mesures militaires pour résoudre ce défi géopolitique. Dans un discours remarquable devant les législateurs nationaux, il a réitéré son engagement à rechercher une solution pacifique. Il a souligné l'importance d'une discussion ouverte avec les pays voisins pour explorer les possibilités d'accès maritime sans compromettre la souveraineté des nations voisines. Cette approche est conforme à la vision d'Ahmed pour la région, qui a déjà été reconnue par le prix Nobel de la Paix en 2019.


La coopération régionale

La proposition d'Ahmed ne se limite pas à l'obtention d'un accès portuaire ; elle s'étend à une vision plus large d'intégration régionale. Il envisage une Corne de l'Afrique où le développement mutuel et le commerce transfrontalier sont renforcés par la coopération. La dépendance actuelle de l'Ethiopie sur le port de Djibouti pour son approvisionnement est vue non seulement comme un talon d'Achille stratégique mais aussi comme une opportunité pour encourager la solidarité régionale.


Le spectre de l'instabilité

Dans son plaidoyer pour un accès pacifique à la mer Rouge, le Premier Ministre a également averti des conséquences potentielles de l'inaction. La dépendance sur un seul port présente un risque significatif; une perturbation dans l'accès pourrait conduire à des crises économiques et humanitaires, y compris la faim. Ces risques soulignent l'urgence de trouver une résolution pacifique pour garantir la sécurité alimentaire et économique de l'Ethiopie.


Vers un avenir sûr

L'Ethiopie se tient à la croisée des chemins, cherchant à sécuriser son avenir économique sans sacrifier la paix régionale. La détermination d'Ahmed à privilégier le dialogue sur le conflit est un rappel que même dans un monde marqué par des tensions, des solutions pacifiques sont possibles. Son appel à une intégration régionale est non seulement un pas vers la résolution du dilemme de l'Ethiopie mais aussi un modèle potentiel pour la résolution de conflits similaires dans d'autres régions du monde.


L'initiative de l'Ethiopie pour obtenir un accès à la mer Rouge est un cas d'étude en diplomatie et en coopération régionale. Alors que le pays avance vers une solution pacifique, le monde observe attentivement, espérant que les ambitions d'Ahmed pourront transformer un défi géopolitique en une opportunité de progrès et de stabilité pour la Corne de l'Afrique.

16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page