top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La question de la nationalité d'Andry Rajoelina : le MMM saisit la justice



L’affaire de la naturalisation française du président Andry Rajoelina devient de plus en plus tendue, avec le parti Malagasy Miara-Miainga (MMM) intensifiant ses efforts pour clarifier la situation.


Intervention du MMM : un retour à l'offensive

Le MMM, dirigé par Hajo Andrianainarivelo, ne cesse d’exprimer ses préoccupations quant à la prétendue nationalité française du président Rajoelina. Un acte qui, selon le parti, compromettrait sa nationalité malgache. Dans le cadre de cette affaire, une délégation du MMM, dirigée par Maître Rija Rakotomalala, a officiellement saisi le Tribunal de Première Instance d'Anosy. Cette action en justice vise à mettre en lumière la situation controversée et à garantir que toutes les lois pertinentes sont respectées.


Une procédure en plusieurs étapes

La démarche du MMM est loin d'être une action isolée ou impulsive. Il s’agit en réalité d’un pas de plus dans une série d'initiatives juridiques planifiées. Suite à la révélation de la possible naturalisation française du président, le MMM a été parmi les premiers partis à réagir publiquement. Pour eux, en demandant la nationalité française, Rajoelina aurait manqué de respect envers la souveraineté nationale du pays.


Le MMM privilégie la voie judiciaire

Connu pour son attachement indéfectible à l'État de droit et au respect des législations en vigueur, le MMM a choisi la voie judiciaire pour résoudre cette énigme. En saisissant le Tribunal, le parti souhaite s’assurer que le processus suit une démarche juste et impartiale. Il mise sur l'indépendance du système judiciaire pour traiter l'affaire équitablement.


L’approche de la date cruciale

Le 6 novembre, date limite de dépôt des candidatures pour les élections présidentielles, approche à grands pas. Cette échéance accentue l'urgence de la situation et accroît la pression sur le Tribunal d'Anosy. Les décisions prises par le tribunal auront un impact significatif sur le paysage politique du pays à l'approche de ces élections cruciales.


La controverse entourant la nationalité du président Andry Rajoelina et l'intervention active du MMM dans cette affaire soulignent l'importance du respect des lois et de la souveraineté nationale. Tandis que la date limite de dépôt des candidatures présidentielles se rapproche, la décision du tribunal est attendue avec impatience, et elle pourrait avoir des conséquences considérables sur les élections à venir.

6 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

댓글

별점 5점 중 0점을 주었습니다.
등록된 평점 없음

평점 추가
bottom of page