top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La RDC a répondu de manière inattendue à la Mauritanie lors des qualifications pour la CAN 2023.

La Fédération congolaise de football contre-attaque après le rejet du recours concernant le carton rouge de Cédric Bakambu par la CAF.

La Fédération congolaise de football a essuyé un revers après que la Confédération africaine de football ait rejeté sa requête visant à annuler le carton rouge de Cédric Bakambu lors du match contre la Mauritanie le 28 mars dernier. Cependant, la Fecofa n'a pas abandonné et a décidé de lancer une contre-attaque en dénonçant la présence de trois joueurs présumés inéligibles dans les rangs de la Mauritanie, notamment Babacar Niasse et Khadim Diaw, qui ont représenté le Sénégal chez les jeunes, ainsi qu'El Hadji Ba, qui a porté les couleurs de la France jusqu'en U20.


Cette nouvelle tactique vise à faire pression sur la Fédération mauritanienne et à obtenir une éventuelle disqualification de leur équipe. Les résultats de cette affaire sont encore incertains et il faudra attendre la décision finale de la CAF pour savoir si la contre-attaque de la Fecofa aura porté ses fruits. Dans tous les cas, cette situation montre une fois de plus l'importance de la justice sportive et de l'intégrité dans le monde du football.

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page