top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La Russie se retire de deux traités d’armement et procède à des tirs de missiles balistiques


Moscou annonce la révocation de son adhésion à deux traités d'armement internationaux importants, le traité d'interdiction complète des essais nucléaires et le traité sur les forces armées conventionnelles en Europe. En outre, des tirs de missiles balistiques ont été effectués par la Russie, suscitant des inquiétudes au niveau international. Cette décision russe remet en question la stabilité et la sécurité mondiales, alimentant les préoccupations concernant la course aux armements et le retour à une confrontation similaire à la guerre froide.


La Russie quitte le traité d'interdiction complète des essais nucléaires

La Russie a officiellement annoncé son retrait du traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE), un accord international visant à empêcher les essais nucléaires. Cette décision soulève des inquiétudes quant à la poursuite des tests nucléaires russes, ce qui pourrait déstabiliser l'équilibre mondial en matière de non-prolifération nucléaire. Le TICE avait pour objectif de limiter le développement et la possession d'armes nucléaires, mais la Russie semble avoir opté pour une politique plus agressive en la matière.


Retrait du traité sur les forces armées conventionnelles en Europe

En plus de sa sortie du TICE, la Russie a également entériné son retrait du traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (FCE), un accord qui visait à réduire les forces militaires stationnées en Europe et à promouvoir la transparence et la confiance entre les nations. Ce retrait soulève des préoccupations quant à la militarisation croissante de la région et à la possibilité de voir davantage de forces armées déployées en Europe de l'Est, ravivant les tensions héritées de la guerre froide.


Les tirs de missiles balistiques suscitent l'inquiétude

Outre ces retraits de traités, la Russie a effectué des tirs de missiles balistiques, ce qui a renforcé les inquiétudes au niveau international. Ces tirs de missiles ont été perçus comme une démonstration de force de la Russie, rappelant les tensions de la guerre froide. Les missiles balistiques sont des armes de destruction massive, et leur utilisation suscite des craintes quant à la stabilité et à la sécurité régionale et mondiale.


Le rôle de l'artiste ultranationaliste Shaman

Le chanteur pop ultranationaliste Shaman est devenu l'artiste préféré du régime russe, bénéficiant de subventions importantes pour ses spectacles. Son titre "Je suis russe" a rencontré un immense succès en 2022. Le fait que son concert ait été diffusé sur trois chaînes de télévision russes à l'occasion du Jour de l'unité suggère un soutien officiel au nationalisme et à la propagande.


Les conséquences internationales

La décision de la Russie de se retirer de ces traités d'armement et de procéder à des tirs de missiles balistiques a des conséquences internationales majeures. Elle remet en question la stabilité régionale et mondiale, alimente les préoccupations concernant la course aux armements et crée des tensions avec d'autres nations. Le retour à une confrontation similaire à la guerre froide est un scénario redouté par la communauté internationale.


La Russie a pris des mesures importantes en se retirant de deux traités d'armement internationaux et en effectuant des tirs de missiles balistiques. Ces actions ont des répercussions considérables sur la stabilité et la sécurité mondiales, et soulèvent des inquiétudes quant à l'avenir des relations internationales. La Russie semble opter pour une approche plus agressive en matière de défense et de puissance militaire, ce qui nécessite une vigilance accrue de la part de la communauté internationale.

15 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page