top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La SADC entame une nouvelle phase de consultations sur le processus électoral à Madagascar

Une délégation de la SADC est présente à Madagascar pour évaluer le processus électoral en cours. Ils ont entamé des consultations avec les acteurs politiques, notamment les partis et les organismes chargés des élections, pour discuter des préparatifs et des éventuelles réformes nécessaires.


Une délégation de la SADC est actuellement à Madagascar pour évaluer le processus électoral en prévision des élections présidentielles prévues le 26 août. Dans le cadre de leur mission, les émissaires de la communauté économique régionale ont entamé des consultations avec les acteurs politiques du pays, y compris les partis politiques et les organismes chargés des élections. Les discussions portent sur les préparatifs en cours, les failles éventuelles dans les listes électorales et la délivrance des cartes nationales d'identité, qui suscitent des inquiétudes chez certaines parties de l'opposition. Certains groupes de réflexion, comme l'alliance "ApoGeniies", ont également profité de cette occasion pour plaider en faveur d'une transition politique avant les élections présidentielles, afin de permettre la mise en place de réformes significatives.


Lors de leurs rencontres avec les émissaires de la SADC, des personnalités politiques telles que l'ancien président Hery Rajaonarimampianina ont souligné la nécessité de réformer le processus électoral pour garantir des élections libres et justes. Ils ont mis l'accent sur l'importance de moderniser la liste électorale et d'établir un climat d'apaisement pour éviter les crises post-électorales. Ces discussions avec la délégation de la SADC ont suscité un intérêt particulier, car elles offrent une opportunité d'aborder les préoccupations liées au processus électoral et de rechercher des solutions pour assurer une élection pacifique et transparente. L'ambassade américaine a également souligné l'importance de la tenue d'élections libres et justes à Madagascar.


Dans le cadre de leur mission à Antananarivo, les émissaires de la SADC ont également rencontré des membres de la plateforme RMDM, une aile dure de l'opposition, qui a exprimé ses inquiétudes concernant les failles dans les listes électorales et les soupçons de fraudes en cours. Des discussions ont également eu lieu avec des personnalités politiques de l'ancien parti au pouvoir, notamment Hery Rajaonarimampianina et Rivo Rakotovao, qui ont évoqué la nécessité de réformes juridiques pour renforcer le processus électoral. En réunissant ces différents acteurs politiques, la SADC cherche à contribuer à un processus électoral transparent et crédible à Madagascar.

7 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page