top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La société civile malagasy s'érige contre l’instrumentalisation politique avant l'élection président

Face à l'élection présidentielle imminente, la société civile rappelle son rôle neutre et rejette toute forme de manipulation politique.


En prévision de l'élection présidentielle du 9 novembre, des membres actifs de la société civile ont tenu à clarifier leur position. Leur message ? Ils tiennent à conserver leur rôle traditionnel, à savoir celui d'une entité neutre, loin de toute manipulation ou instrumentalisation politique, comme stipulé par le décret 060-133 du 3 octobre 1960 et la loi 096-030 du 14 août 1997.

Cette déclaration vise à rappeler que les organisations de la société civile sont avant tout des médiatrices. Leur rôle premier est d'offrir des recommandations et d'alerter en cas de situations qui demandent une intervention. Ils ont ainsi vivement condamné toute forme de manipulation politique qui pourrait induire en erreur la population.

Les membres de la société civile se positionnent comme des défenseurs de l'éthique et des valeurs fondamentales. Leur objectif : garantir que l'élection soit démocratique, paisible et inclusive. Ils appellent ainsi chaque partie à respecter et à comprendre son propre rôle, sans empiéter sur celui des autres. En outre, leur souhait est de collaborer avec tous les acteurs pertinents, notamment la CENI et les partenaires qui soutiennent leur cause.

Au-delà de ces clarifications, la société civile a lancé un vibrant appel à tous les citoyens inscrits sur les listes électorales. L'idée ? Que chacun prenne conscience de ses responsabilités et joue un rôle actif lors des élections. Cette prise de position a été officiellement appuyée par de nombreux signataires issus de la société civile.

6 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page