top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La Suède approuve un accord de défense avec les États-Unis

Le 18 juin, les députés suédois ont approuvé un accord de défense avec les États-Unis, permettant aux forces américaines d'accéder à plusieurs bases militaires suédoises et de stocker des équipements sur le sol suédois.



Le Parlement suédois a approuvé l'accord de coopération de défense (DCA) avec une majorité écrasante : 266 des 349 députés ont voté en faveur, 37 ont voté contre et 46 étaient absents. Cet accord, signé en décembre dernier entre Stockholm et Washington, permet aux forces américaines d'accéder à dix-sept bases de défense suédoises et de stocker des équipements militaires, y compris des armes et des munitions, en Suède.


Une rupture avec le passé de non-alignement

L'approbation de cet accord représente une évolution majeure de la politique de défense de la Suède. En mars, la Suède a mis fin à deux siècles de non-alignement militaire en rejoignant l'OTAN. Ce changement de cap stratégique reflète les préoccupations croissantes de la Suède face aux tensions géopolitiques en Europe et au-delà, notamment en raison de l'agression russe en Ukraine.


Les critiques et les préoccupations

Malgré le soutien majoritaire, l'accord a suscité des critiques. Les opposants craignent qu'il n'ouvre la voie à un déploiement d'armes nucléaires et à l'installation de bases américaines permanentes en Suède. Ils estiment que cette collaboration militaire accrue pourrait faire de la Suède une cible potentielle en cas de conflit international, compromettant ainsi la sécurité nationale.


Implications stratégiques et militaires

L'accord avec les États-Unis permet aux forces américaines non seulement d'utiliser les bases suédoises, mais aussi de stocker du matériel militaire avancé sur le territoire suédois. Cette présence américaine renforcée est vue comme un moyen de dissuasion supplémentaire contre toute menace potentielle. Pour les États-Unis, cet accord renforce leur position stratégique en Europe du Nord, leur offrant un accès direct aux infrastructures militaires suédoises.


Réactions internationales

La ratification de cet accord a également des répercussions internationales. Les alliés de l'OTAN voient cette coopération comme un renforcement de la sécurité collective en Europe du Nord. Cependant, des pays comme la Russie pourraient percevoir cet accord comme une provocation, exacerbant les tensions déjà élevées dans la région.


La ratification par le Parlement suédois de l'accord de défense avec les États-Unis marque un tournant significatif dans la politique de défense de la Suède. Alors que le pays renonce à son historique non-alignement militaire, il s'aligne plus étroitement avec les États-Unis et l'OTAN, renforçant ainsi sa posture de défense face aux menaces globales. Malgré les critiques et les préoccupations, cet accord est perçu comme une étape cruciale pour la sécurité nationale de la Suède dans un monde de plus en plus instable.

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page