top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

La surprise italienne et américaine illumine les Championnats du monde d'athlétisme à Budapest

Gianmarco Tamberi et Laulauga Tausaga s'illustrent lors d'une journée pleine de surprises.



Dans le stade Nemzeti Atlétikai Központ de Budapest, le sauteur en hauteur italien, Gianmarco Tamberi, a créé la sensation. Deux ans après avoir partagé l'or olympique avec le Qatari Mutaz Essa Barshim, Tamberi a conquis l'or lors des championnats du monde d'athlétisme en franchissant une barre à 2,36 m. L’Italien, champion d’Europe, sort enfin de l'ombre de Barshim, triple champion du monde. Malgré les années de règne de Barshim, celui-ci a dû se contenter de la troisième place, franchissant une hauteur de 2,33 m. Pour célébrer sa victoire, Tamberi a plongé dans la rivière du stade avec le médaillé d'or marocain Soufiane El Bakkali.

Côté lancer du disque, l'Américaine Laulauga Tausaga a volé la vedette, dominant la compétition avec un jet impressionnant de 69,49 m. Battant sa compatriote et championne olympique Valarie Allman, Tausaga a amélioré son record personnel de plus de 4 mètres. Malheureusement pour la France, Mélina Robert-Michon n'a pas pu s'aligner avec les performances de ses concurrentes, finissant à la 9ᵉ place avec un jet de 63,46 m. Cependant, elle garde l’espoir et les yeux fixés sur les Jeux de Paris.

Cette journée a révélé des talents exceptionnels et des moments mémorables, avec des athlètes surpassant leurs limites et établissant de nouveaux standards. Les passionnés d'athlétisme ont encore de belles journées devant eux avec ces championnats.

Comments


bottom of page