top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La vague de candidatures à Mahazoarivo : vers un gouvernement d'ouverture ?


À Mahazoarivo, les CV s'empilent depuis la reconduction de Christian Ntsay à la tête du gouvernement. Près d'une centaine de CV ont été reçus en quelques jours, marquant le début du processus de sélection des candidats pour les postes ministériels et de hauts responsables de l'État. Cette vague de candidatures suscite des discussions animées et pose des questions importantes sur les orientations politiques à venir dans le pays.


Les consultations en cours

Le comité chargé de la sélection des candidatures a déjà entamé les consultations pour examiner les profils des postulants. Cependant, en coulisses, les tractations politiques sont également à l'œuvre. Des personnalités politiques de l'opposition, partageant une vision modérée, auraient été approchées, laissant entrevoir la possibilité d'une ouverture du gouvernement à des voix différentes. Cette approche, recommandée par la communauté internationale pour favoriser la stabilité politique à Madagascar, pourrait influencer la composition du futur gouvernement.


Comparaison avec le premier mandat d'Andry Rajoelina

Il est intéressant de noter que le nombre de candidatures reçues cette fois-ci est relativement faible par rapport à l'engouement suscité lors du premier mandat d'Andry Rajoelina. À l'époque, le président avait lancé une vaste campagne de recrutement pour pourvoir les postes de ministres et de hauts responsables de l'État, affirmant chercher des "cerveaux" pour faire progresser le pays. Cependant, cette approche avait été marquée par des changements fréquents au sein du gouvernement, avec de nombreux ministres techniques remplacés par des ministres politiques lors des remaniements successifs.


Le retour d'anciens ministres

Il est à noter que le retour de certains anciens ministres, ou leur réaffectation à de nouveaux postes, semble inévitable. Andry Rajoelina a déjà annoncé cette intention, ce qui suggère que le prochain gouvernement pourrait ne pas apporter de changements majeurs par rapport à la précédente administration.


Débat sur l'ouverture du gouvernement

Cette situation suscite un débat important sur la notion d'ouverture du gouvernement. Doit-on privilégier l'expérience et la continuité en réintégrant d'anciens ministres, ou bien opter pour un renouvellement radical afin d'apporter de nouvelles perspectives et compétences ? La question de l'équilibre entre les politiciens et les techniciens dans le gouvernement est également un sujet de préoccupation.


La stabilité politique en jeu

La volonté de la communauté internationale de favoriser une ouverture du gouvernement vise principalement à renforcer la stabilité politique dans le pays. Les partisans de cette approche estiment qu'elle pourrait contribuer à apaiser les tensions politiques et à rassembler différentes factions pour travailler ensemble à des réformes cruciales.


Le nombre limité de candidatures reçues à Mahazoarivo et les signes de maintien d'anciens ministres laissent présager un gouvernement qui pourrait ne pas connaître de changements majeurs. Cependant, le débat sur l'ouverture du gouvernement et la nécessité d'équilibrer les compétences politiques et techniques reste d'actualité. L'avenir politique de Madagascar dépendra en fin de compte des décisions prises dans les semaines à venir.

14 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page