top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Lampedusa : mer agitée, migrants en détresse

Une marée humaine déferle sur Lampedusa : l'île italienne face à une crise migratoire inédite.

Lampedusa est témoin d'une suite ininterrompue de tragédies, exacerbée par des conditions climatiques dégradées. Une augmentation alarmante du nombre de migrants disparus en mer est signalée, avec une pression croissante sur l'île italienne due à un afflux constant de nouveaux arrivants.


Dans le contexte de Lampedusa, le terme "mauvais temps" a désormais une signification plus sombre. En deux jours, au moins trente migrants, désespérément en quête de refuge sur cette petite île italienne, ont péri en mer lors du naufrage de deux frêles embarcations. La garde côtière italienne a pu secourir cinquante-sept survivants, mais elle a aussi trouvé un enfant de deux ans et une femme sans vie. Les conditions météorologiques en dégradation ont amplifié la crise sur l'île. Bloqués pendant près de deux jours sur un amas rocheux au pied d'une falaise, à l'ouest de Lampedusa, trente-quatre naufragés, dont deux femmes enceintes, étaient pris au piège entre la mer déchaînée et un mur de pierre abrupt. Ce n'est qu'après que les vents et les vagues se soient calmés que les équipes de secours ont pu les évacuer par hélicoptère.


Lampedusa, la porte d'entrée de l'Europe pour de nombreux migrants, est au bord de la saturation. Le centre d'accueil de l'île, conçu pour accueillir six cents personnes, est actuellement en surcapacité, avec environ 2 500 personnes qui y cherchent refuge dans des abris d'urgence. Le rythme des arrivées a considérablement augmenté depuis juin, avec près de 2 600 migrants qui ont atteint l'île depuis vendredi dernier seulement. Parallèlement à la gestion de la crise humanitaire actuelle, une enquête policière a été lancée en Sicile pour identifier les responsables de ces traversées mortelles.

Comments


bottom of page