top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le Collectif des candidats : une marche pacifique pour la démocratie


Le Collectif des candidats a récemment choisi une nouvelle approche pour exprimer son mécontentement face à la situation politique actuelle à Madagascar. Dans une série de manifestations, les 11 candidats ont opté pour une marche pacifique, évitant ainsi un face-à-face direct avec les forces de l'ordre.


Cette nouvelle stratégie a été mise en œuvre hier, lorsque les sept candidats du Collectif sont apparus du côté d'Amparibe après des heures d'attente. Alors que les autorités s'attendaient à un possible affrontement, les manifestants ont décidé de marcher d'Amparibe à Ambatonakanga, puis vers Mahamasina et Anosy. La marche s'est déroulée dans le calme jusqu'à ce que les forces de l'ordre décident d'utiliser des bombes lacrymogènes à Anosy, alors qu'Auguste Paraina annonçait la fin de la manifestation et que les candidats se dirigeaient vers une rencontre avec le FFKM.


La situation s'est rapidement détériorée, avec des échauffourées et des jets de pierres en réponse aux bombes lacrymogènes, mettant ainsi fin à cette deuxième journée de manifestation en face du Palais de verre à Anosy. Les observateurs ont critiqué l'approche des forces de l'ordre, qualifiant l'utilisation de gaz lacrymogènes de "moyens de pression". Cependant, le Collectif des candidats a souligné qu'ils n'auraient pas manifesté dans les rues si on leur avait offert un espace pour s'exprimer librement.


Le Collectif insiste sur l'importance de la démocratie, affirmant que les valeurs démocratiques ont été négligées par le pouvoir en place. Ils réclament la mise en place d'une Cour électorale spéciale, la recomposition de la CENI, et critiquent le gouvernement collégial actuel, l'accusant de favoritisme envers le président sortant.


Le Collectif semble déterminé à maintenir la pression sur les autorités. Ils ont accordé trois heures d'attente aux forces de l'ordre, démontrant leur volonté de persister dans leurs actions pacifiques. Les jours à venir pourraient être marqués par des manifestations similaires, avec une journée particulièrement attendue samedi. Malgré les défis et les échauffourées, le Collectif des candidats continue de plaider en faveur de la démocratie et de la justice électorale à Madagascar.

14 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page