top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le dilemme de la famille Ratsirahonana: un clan politique divisé en période électorale



La politique à Madagascar est souvent une affaire de famille, et la famille Ratsirahonana ne fait pas exception à la règle. Avec une présence politique s'étalant sur plus de cinq décennies, la famille a été une force motrice dans le paysage politique malgache. Alors que les élections présidentielles approchent, l'unité familiale semble être mise à l'épreuve, accentuant les différences générationnelles et idéologiques au sein du clan.


Les héritiers de Norbert Lala Ratsirahonana

Norbert Lala Ratsirahonana est une figure politique incontournable à Madagascar, ayant joué un rôle clé dans l'ascension de plusieurs figures opposées à Didier Ratsiraka. Le patriarche, qui s'apprête à célébrer ses 85 ans, a légué à ses descendants non seulement son nom mais aussi son héritage politique. Son fils aîné, Lala Ratsirahonana, un avocat de carrière, pourrait se présenter aux élections, malgré son rôle actuel qui nécessite une certaine réserve. Étant proche du camp de Hajo Andrianainarivelo, sa candidature ajouterait une nouvelle dynamique à la course.


Le pouvoir au féminin: Mercedes Ratsirahonana

Mercedes Ratsirahonana, la belle-fille du clan, a également fait une entrée remarquée sur la scène politique. Occupant depuis 2021 le poste de directrice des événements auprès de la Présidence, elle sera probablement un atout de taille pour le président sortant, Andry Rajoelina. Avec une expérience professionnelle diversifiée, y compris dans une société chinoise, Mercedes apporte un mélange d'influence internationale et de sens politique aiguisé à la table.


Le jeune rebel: Lalaina Ratsirahonana

À l'autre bout du spectre familial, Lalaina Ratsirahonana, le benjamin de la famille, fait ses premiers pas en politique avec une approche audacieuse. Il a annoncé sa candidature au nom du parti Fihavanantsika, sans suivre la ligne politique de son père ni les alliances établies. Cette décision représente non seulement un défi aux membres de sa propre famille mais également aux figures établies du paysage politique malgache.


Norbert Lala Ratsirahonana: le patriarche silencieux

Tout cela se passe alors que le patriarche Norbert Lala Ratsirahonana demeure étonnamment silencieux sur ses préférences pour les prochaines élections. Bien qu'il n'ait pas encore annoncé publiquement son soutien à Andry Rajoelina, son retrait du leadership du parti Avi a soulevé de nombreuses questions. Les directions prises par les leaders du parti Avi dans le cadre du scrutin ajoutent encore plus de doutes sur l'allégeance politique réelle de Ratsirahonana.


Un clan en quête d'identité

Face à ces divergences apparentes, le clan Ratsirahonana se trouve à un carrefour. Les choix faits par les différents membres pourraient avoir des répercussions sur l'unité de la famille et sur l'échiquier politique en général. Alors que Norbert Lala Ratsirahonana a laissé sa marque indélébile sur la politique malgache, il reste à voir comment sa famille évoluera dans cette nouvelle ère politique, marquée par des aspirations divergentes et une fragmentation évidente.

209 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page