top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le FFKM poursuit ses efforts de médiation avant les élections présidentielles


Le FFKM, Conseil Œcuménique des Églises Chrétiennes de Madagascar, persiste dans son rôle de médiateur à moins de 15 jours du premier tour des élections présidentielles, malgré les tensions grandissantes autour du processus électoral.

Réunion à Ampandrana Hier, à Ampandrana, les dirigeants religieux du FFKM ont organisé une réunion rassemblant plusieurs personnalités ayant occupé des postes de haute responsabilité dans le pays.

Parmi les participants, on a noté la présence d'anciens ministres, d'anciens et actuels responsables d'institutions, ainsi que des présidents de syndicats, dont le Syndicat des magistrats et l'Ordre des avocats. Selon des sources concordantes, le report de l'élection présidentielle prévue pour le 16 novembre était au centre des discussions. Cependant, le gouvernement actuel et la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) ont déjà rejeté cette demande de report.

Présence de personnalités clés Lors de cette réunion, plusieurs personnalités clés étaient présentes, dont Christine Razanahamasoa, présidente de l'Assemblée nationale, l'ancienne présidente de la CENI, Atallah Béatrice, et le Pr Raymond Ranjeva. Il convient de noter que Christine Razanamahasoa, après son discours controversé lors de la cérémonie d'ouverture de la seconde session parlementaire, avait annoncé son engagement à trouver une solution durable pour sortir de la crise politique.

Efforts continus du FFKM Le FFKM a entamé des consultations et des médiations depuis plusieurs semaines entre les différentes parties prenantes du processus électoral. Malgré de nombreuses rencontres avec les candidats à la présidentielle, la communauté internationale et les chefs d'institutions, la situation n'a pas connu de réelle évolution jusqu'à présent. Le FFKM demeure engagé dans ses efforts pour apaiser les tensions et promouvoir un processus électoral apaisé.


1 vue

Comments


bottom of page