top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le FFKM réaffirme son impartialité : Aucun soutien à un candidat politique.

Accroche pour Facebook : Le FFKM se positionne fermement en faveur de l'impartialité politique, confirmant qu'il n'apportera aucun soutien à un candidat lors des élections à venir.


La 30e conférence régionale du FFKM (Conseil des églises chrétiennes de Madagascar) s'est conclue avec une affirmation catégorique : aucune affiliation à un candidat politique ne sera faite par l'organisation. Cet engagement ferme a été réitéré lors de la réunion, qui s'est déroulée au FLM Ambatovinaky. Les représentants des églises EKAR, FLM, FJKM, EEM, ainsi que des forces vives de la Nation, ont convergé pour cette conférence régionale. Le secrétaire général du FFKM, le révérend Tahiana Ranaivoarivelo, a souligné que toutes les consultations menées auprès des politiciens, de la société civile et des différentes organisations seraient soigneusement examinées lors de la conférence nationale à venir. Parmi les sujets clés de cette réunion sera le profil du futur dirigeant du pays, avec une attention particulière portée à son comportement.


Parallèlement, le FFKM s'engage à jouer un rôle actif dans l'observation des élections. Depuis 2001, l'organisation a mis en place un mécanisme de suivi des opérations électorales appelé « Andrimaso », qui sera renforcé pour faire face aux défis anticipés de cette année électorale, comme l'ont souligné les observateurs. Le secrétaire a répondu aux questions des journalistes concernant l'absence de représentants syndicaux et politiques lors de la conférence régionale, en soulignant qu'ils étaient présents lors de la cérémonie d'ouverture.


La 30e conférence régionale du FFKM a ainsi jeté les bases pour la conférence nationale à venir, où le destin politique de Madagascar sera discuté et décidé. Le refus de soutenir un candidat politique spécifique renforce la crédibilité et l'intégrité du FFKM en tant qu'acteur clé dans le paysage politique malgache. Les consultations politiques menées avec diverses parties prenantes seront minutieusement étudiées lors de la conférence nationale, offrant une opportunité cruciale de façonner l'avenir du pays. Le comportement et le profil du futur dirigeant occuperont une place centrale dans les discussions, mettant en évidence l'importance accordée à une gouvernance éthique et responsable pour Madagascar.

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page