top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le Hiragasy de Madagascar reconnu patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO


Une excellente nouvelle pour la culture malgache : le Hiragasy, un art du spectacle traditionnel des Hautes terres Centrales de Madagascar, a été inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Il rejoint ainsi le Kabary, qui a été inscrit en 2021, et l'art zafimaniry. Cette inscription a été officialisée lors de la 18e réunion du comité intergouvernemental de l’UNESCO au Botswana.


Le Hiragasy, un art multiforme

Le Hiragasy est un art du spectacle complexe qui comprend des chants, des danses, et des discours. Les performances ont lieu dans des espaces publics et impliquent généralement deux troupes. Chaque représentation suit une structure standard, comprenant des tambours, des salutations, des contes, des danses, et des chants folkloriques. Les paroles des chants Hiragasy évoquent des valeurs morales, civiques, et culturelles, tandis que la musique est interprétée avec des instruments traditionnels.


Un pilier de l'identité nationale

Le Hiragasy est un élément essentiel de la culture malgache, omniprésent dans les manifestations festives et culturelles du pays. Il se transmet de manière informelle au sein des familles, où les enfants suivent leurs parents en tournée et participent aux représentations. Dans le passé, il servait de moyen de communication entre les souverains et le peuple pour transmettre des messages. Avec l'avènement du christianisme, il est devenu un moyen d'expression de la foi et de la culture malgaches au-delà des temples.


Un vecteur de transmission culturelle

Aujourd'hui, le Hiragasy est considéré comme un moyen de transmettre la morale, les valeurs culturelles, l'histoire, et la connaissance des ancêtres malgaches. En milieu rural, il joue un rôle essentiel dans l'éducation des jeunes, favorise la cohésion sociale, et contribue à la paix tant au sein des familles qu'entre les citoyens et dans la société. Il est particulièrement populaire parmi les agriculteurs des zones rurales.


Promotion de la diversité culturelle

L'inscription du Hiragasy sur la liste de l'UNESCO permet de faire connaître la diversité culturelle des communautés minoritaires de Madagascar et de mettre en valeur cette pratique dans les zones urbaines du pays. Elle suscitera un intérêt croissant auprès des jeunes générations et d'un large éventail de personnes issues de milieux sociaux différents. Au niveau national, cela met en lumière d'autres éléments du patrimoine culturel immatériel de Madagascar et encourage les politiques nationales de sauvegarde.


Un long processus d'inscription

Le ministère de la Communication et de la Culture explique avoir préparé les dossiers pour cette inscription depuis 2019, et ces dossiers ont finalement été remis à l'UNESCO en 2022. Cette reconnaissance internationale témoigne de la richesse et de la valeur du patrimoine culturel malgache.

12 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page