top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le ministre ivoirien de l'Agriculture dénonce la déforestation causée par les planteurs de cacao

L'Union européenne met la pression sur les planteurs de cacao en Côte d'Ivoire. En effet, une partie d'entre eux est accusée de participer à la destruction de la forêt ivoirienne.


Face à cette situation, l'Union européenne a mis en place des conditions pour l'achat de cacao ivoirien. Cette nouvelle donne inquiète les autorités ivoiriennes qui ont dépêché le ministre de l'Agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani, au Salon de l'agriculture à Paris. Lors d'une interview avec Christophe Boisbouvier, le ministre s'est montré rassurant, affirmant que la Côte d'Ivoire a déjà pris des mesures pour protéger ses forêts et que les planteurs travaillent à l'amélioration de leurs pratiques. Il a également évoqué la dernière sortie de Henri Konan Bédié, opposant au président Alassane Ouattara.


Dans un contexte où la pression environnementale est de plus en plus forte, l'Union européenne pose des conditions à l'achat du cacao ivoirien. Cette mesure vise en particulier les planteurs qui sont accusés de détruire la forêt ivoirienne. Face à cette situation, les autorités ivoiriennes ont envoyé le ministre de l'Agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani, au Salon de l'agriculture à Paris pour rassurer les partenaires européens. Le ministre a assuré que la Côte d'Ivoire a déjà pris des mesures pour protéger ses forêts et que les planteurs travaillent à l'amélioration de leurs pratiques. Cependant, lors de l'interview, il a aussi été question de la dernière sortie de Henri Konan Bédié, qui a lancé une charge contre le président Alassane Ouattara.

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page