top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Le nouveau seuil de prospérité au Kazakhstan: l'augmentation du salaire minimum en 2024



En 2024, un vent de changement a soufflé sur le Kazakhstan, un pays riche en ressources naturelles et aux ambitions économiques grandissantes. L'une des réformes les plus significatives a été l'augmentation du salaire minimum, un mouvement audacieux visant à améliorer le niveau de vie des travailleurs kazakhs.


Une annonce présidentielle porteuse d'espoir

Cette section décrit comment l'annonce du président Kassym-Jomart Tokayev, portant le salaire minimum à 85 000 tenges, a été accueillie avec optimisme par la population. Elle souligne l'engagement du gouvernement à assurer une distribution plus équitable de la richesse nationale.


Impact économique et social de la hausse

Ici, l'article explore les répercussions économiques et sociales de cette augmentation. Il aborde les effets sur le pouvoir d'achat, la réduction de la pauvreté et l'impact potentiel sur la croissance économique.


Le Kazakhstan dans le contexte régional

Cette partie compare le salaire minimum du Kazakhstan avec ceux des pays voisins en Asie centrale, mettant en lumière la position du pays dans la région en termes de bien-être économique des travailleurs.


Vers un avenir plus équitable

La dernière section se concentre sur les perspectives d'avenir. Elle envisage comment cette augmentation du salaire minimum pourrait façonner le paysage économique et social du Kazakhstan dans les années à venir.


En conclusion, l'article récapitule les points clés et propose une réflexion sur l'importance de cette évolution pour l'avenir du Kazakhstan, tant pour les travailleurs que pour l'économie dans son ensemble.

bottom of page