top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le numérique a-t-il tué le livre papier ?

L'essor du numérique a profondément changé notre façon de vivre et les gens ont oublié le bonheur de la lecture d'un livre. Les livres existent encore, rappelez-vous !

Le livre est considéré comme un outil de connaissance, d'évasion et de plaisir, et reste un refuge pour les lecteurs dans une époque où nos vies sont de plus en plus rapides et connectées. Les gens semblent fatigués de la culture digitale et ont besoin de revenir à des choses concrètes. Les livres faits de papier et d'encre offrent une dimension symbolique et affective qui nous relie à la tradition et à notre héritage culturel. En France, le livre numérique ne représente que 3 % des ventes, un chiffre bien inférieur à celui des États-Unis ou du Royaume-Uni, où les ventes de livres numériques ont stagné pour la première fois en huit ans l'an dernier.


Les livres imprimés sont perçus comme des piliers solides sur lesquels les lecteurs peuvent s'appuyer et se réfugier lorsqu'ils ont besoin d'un rempart contre les tempêtes de la vie. Même dans les pays où les ventes de livres numériques sont élevées, comme les États-Unis et le Royaume-Uni, les ventes de livres papier ont légèrement augmenté ces dernières années, indiquant une tendance à revenir vers des objets plus concrets et significatifs. Le livre papier est un objet qui rassure et qui est devenu un symbole fort de notre héritage culturel.

28 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page