top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le projet « Fia Mora » booste la consommation de poissons locaux à Madagascar



Le projet « Fia Mora », une initiative collaborative entre le ministère de la Pêche et de l’Économie bleue et les sociétés Refrigépêche Est et Sopromer, a marqué un franc succès avec la vente de 11 788 kg de poissons de mer en seulement cinq semaines.


Popularité et accessibilité des poissons « Drihy » et « Tretreky »

Les variétés de poissons « Drihy » et « Tretreky » sont vendues à des prix promotionnels attractifs, rendant ces sources de protéines importantes plus accessibles à la population malgache. Avec un prix avoisinant les 4 000 Ar le kilo, ces poissons sont une alternative économique significative par rapport aux viandes plus coûteuses comme le bœuf ou le porc, dont les prix peuvent s'élever à plus de 20 000 Ar le kilo.


Répartition des ventes et impact du projet

Sur les 11 788 kg de poissons vendus, 9 592 kg ont été écoulés à travers sept points de vente à Antananarivo, et le reste à Toamasina. L’initiative a non seulement favorisé l’accès à des aliments nutritifs mais a également stimulé une augmentation de 38% du taux de consommation de ces fruits de mer depuis le début du projet.


Stratégies de soutien à la consommation

Le projet « Fia Mora » s'inscrit dans une démarche plus large de lutte contre l'insécurité alimentaire, en promouvant la consommation de poissons locaux, accessibles et nutritifs. En outre, le partenariat entre le gouvernement et les entreprises locales vise à vulgariser ces produits halieutiques dans les régions urbaines et périurbaines, avec un projet d'expansion envisagé vers d'autres régions telles que Moramanga et Antsirabe.


Soutien gouvernemental et perspectives futures

La réussite de ce projet a reçu le soutien et les éloges du ministère de la Pêche et de l’Économie bleue, qui voit dans « Fia Mora » un modèle potentiel pour d'autres initiatives régionales. Cette approche pourrait non seulement augmenter la disponibilité de produits alimentaires de base mais aussi améliorer la santé nutritionnelle des populations les plus vulnérables.


En conclusion, le projet « Fia Mora » a démontré qu'une collaboration efficace entre le gouvernement et le secteur privé peut jouer un rôle clé dans la stabilisation des marchés alimentaires et dans l'amélioration de l'accès à une alimentation saine et abordable, essentielle pour les foyers malgaches.

2 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page