top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le retour des coupures électriques à Antananarivo: quelles sont les conséquences?


Après une période d'accalmie, les coupures tournantes d'électricité sont de retour à Antananarivo, la capitale de Madagascar. La société d'eau et d'électricité malagasy, Jirama, a annoncé un plan de coupures pour ce week-end, affectant l'ensemble du réseau interconnecté de la ville. Non seulement ces coupures sont prévues pour durer deux heures, mais elles perturberont également l'approvisionnement en eau.


Les raisons des coupures

Selon Jirama, ces coupures sont principalement dues à des entretiens réguliers effectués dans plusieurs sous-stations de la capitale. Ces travaux sont nécessaires pour préparer le réseau électrique à la saison des pluies. Outre les entretiens planifiés, d'autres facteurs contribuent aux coupures, notamment les cerfs-volants accrochés aux câbles électriques, les travaux de réparation en cours et les surcharges de transformateurs.


L'impact sur les habitants

Le retour des coupures d'électricité a déclenché une vague de plaintes parmi les habitants, surtout à l'heure où de nombreux ménages et entreprises sont déjà confrontés à des défis économiques en raison de la situation politique instable. Les coupures électriques ont des répercussions sur la vie quotidienne, du simple acte de cuisiner à la conservation des aliments en passant par l'accès à l'information.


Perturbations en chaîne

Outre les inconvénients domestiques, ces coupures auront également un effet domino sur l'approvisionnement en eau. L'eau étant pompée grâce à l'électricité, toute coupure dans l'approvisionnement électrique se traduit par une perturbation dans l'approvisionnement en eau. Cette double peine affecte encore plus sévèrement les habitants, en particulier ceux qui vivent dans des zones éloignées des infrastructures de base.


Questions de gouvernance

Ces problèmes mettent en lumière des questions plus vastes relatives à la gouvernance et à l'efficacité du service public en matière d'énergie. Le réseau électrique de Madagascar est depuis longtemps critiqué pour sa fragilité et son manque de résilience. La récurrence des coupures, même pour des raisons d'entretien, soulève des questions sur l'investissement dans les infrastructures et le besoin d'une planification à long terme pour éviter de tels désagréments.


Réflexions finales

Le retour des coupures électriques à Antananarivo est un rappel sévère de la vulnérabilité de l'infrastructure énergétique du pays. Alors que la saison des pluies approche, la nécessité d'entretiens et de réparations prend une nouvelle urgence. Toutefois, pour éviter de telles perturbations à l'avenir, une réflexion plus globale et des investissements substantiels sont nécessaires. Les habitants de la capitale méritent un service fiable qui ne les laisse pas dans l'obscurité, littéralement et figurativement.

4 vues0 commentaire

Kommentarer


bottom of page