top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Le secteur minier et la croissance économique à Madagascar


La Banque africaine de développement (BAD) prévoit une montée économique à Madagascar, largement alimentée par le développement du secteur minier dans le pays. Selon le rapport de la BAD pour l'année 2023, ce secteur pourrait représenter jusqu'à 14% du produit intérieur brut (PIB) d'ici 2025. Cette croissance est stimulée par une demande croissante en minerais stratégiques tels que l'ilménite, le nickel et le cobalt.


Impact du secteur minier sur l'économie

Le rapport souligne que les exploitations actuelles d'ilménite, de nickel et de cobalt contribuent actuellement à hauteur de 1,5% du PIB, mais cette contribution pourrait augmenter de manière significative, atteignant entre 4% et 14% d'ici 2025. Le secteur minier devrait ainsi devenir un pilier majeur des exportations nationales. Des investissements importants de sociétés telles que Rio Tinto dans le Sud-Est et d'Ambatovy à l'Est témoignent de l'importance croissante de ce secteur.


Madagascar possède des réserves abondantes de minerais stratégiques tels que le nickel, le cobalt et l'ilménite, avec des perspectives d'exploration incluant le charbon, le fer, le graphite et le calcaire. Le rapport mentionne trois mines majeures et un projet d'ilménite de Ranobe en développement avancé, soulignant le potentiel significatif de production minière.


Potentiel dans la production d'or et de pierres précieuses

Malgré une exploitation principalement artisanale, la BAD estime que Madagascar pourrait devenir un acteur majeur dans la production d'or en Afrique. De plus, de petites quantités de pierres précieuses extraites par les orpailleurs, telles que le saphir, le rubis et l'émeraude, contribuent également à cette dynamique. Les minerais rares dans le nord-ouest du pays sont identifiés comme des opportunités d'investissement privé.


Contribution économique actuelle du secteur minier

Le rapport de la BAD met également en évidence la contribution économique notable du secteur minier selon l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) Madagascar. En effet, ce secteur représente actuellement 4,62% du PIB et joue un rôle significatif dans les exportations (27,59%), les recettes publiques (4,41%) et l'emploi (1,82%).


Malgré les défis économiques mondiaux, le secteur extractif à Madagascar maintient une croissance soutenue, principalement en raison de la demande accrue de minerais consécutive à des événements mondiaux tels que la guerre en Ukraine. En 2022, une croissance de 23,6% a été enregistrée, avec des prévisions de croissance de 8,6% en 2023, ainsi que des projections continues de croissance en 2024 (14,6%) et en 2025 (14,5%), selon les chiffres du ministère de l'Économie et des Finances. Le secteur minier joue donc un rôle clé dans la croissance économique à Madagascar.

bottom of page