top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le tennis malgache brille aux JIOI : neuf médailles décrochées



Le monde du tennis a été témoin de la domination du drapeau malgache lors de la 11e édition des JIOI. Le court de l'Acsa Ambohidahy a vu des performances impressionnantes de l'équipe de Madagascar, ponctuées par la remise de neuf médailles bien méritées.


Des moments de haute tension sur le court

La fin de la compétition, caractérisée par le tournoi par équipe, a offert aux spectateurs des affrontements intenses. Malgré le courage et la détermination des porte-fanions malgaches, le tournoi a vu certains de nos espoirs être contrariés. L'un des moments les plus marquants a été le match serré entre Toky Ranaivo et le Réunionnais Florent Bax. Dans une bataille palpitante, Toky a malheureusement été battu au tie-break. Sa sœur jumelle, Mialy Ranaivo, a également affronté un adversaire redoutable en la personne d'Emmanuelle Girard, représentante de La Réunion, succombant avec des sets de 6/4 et 6/3.


Un bilan impressionnant malgré les obstacles

Malgré ces revers, l'équipe malgache peut être fière de son parcours. Avec deux médailles d'or, quatre d'argent et trois de bronze, les joueurs de Madagascar ont largement fait leur preuve. Mialy Ranaivo s'est distinguée en décrochant l'or en simple, tandis qu'elle a partagé la victoire en double dames avec Mitia Voavy. Bien que les Réunionnais aient pris le dessus avec trois médailles d'or, le fair-play et l'esprit sportif ont prévalu.


Tout n'a cependant pas été parfait. Un incident a suscité des débats animés au sein de la communauté tennistique, à la suite de remarques de Pauline Payet concernant une irrégularité lors de la finale féminine. De plus, le tournoi a été entaché de problèmes d'organisation dès le début. Une telle mésaventure s'est produite avec Dally Randriantefy, icône du tennis malgache, qui s'est vu refuser l'accès à l’Acsa.



Ces JIOI ont été l'occasion pour le tennis malgache de montrer son savoir-faire et sa détermination. Les hauts et les bas rencontrés lors de la compétition ne font que souligner l'importance d'une planification et d'une organisation solides pour les prochains événements. Avec un tel talent et une telle passion, il ne fait aucun doute que le futur du tennis à Madagascar est prometteur. Une meilleure organisation permettra de mettre davantage en valeur ces athlètes dévoués et talentueux.

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page