top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Leader d'extrême droite condamné à 18 ans pour l'assaut du Capitole

Stewart Rhodes, le chef d'extrême droite, a été condamné à une peine de 18 ans de prison en relation avec l'assaut du Capitole.

Stewart Rhodes, une figure de l'extrême droite américaine, a été condamné le jeudi 25 mai à une peine de 18 ans de prison pour "sédition", la peine la plus sévère à ce jour liée à l'assaut du Capitole qui a secoué les États-Unis le 6 janvier 2021. Jusqu'à la fin, Stewart Rhodes a maintenu une position de défi. Lors de l'audience devant un tribunal de Washington, le fondateur de la milice "Oath Keepers" a déclaré : "Je suis un prisonnier politique", "mon seul crime est de m'opposer à ceux qui détruisent notre pays".


Le juge fédéral Amit Mehta a remis Stewart Rhodes à sa place de manière catégorique : "Vous n'êtes PAS un prisonnier politique", "vous êtes ici parce que douze jurés (...) vous ont jugé coupable de sédition", "l'un des crimes les plus graves qu'un Américain puisse commettre". Le magistrat a également justifié la sévérité de la peine en raison du rôle de leader de Stewart Rhodes dans l'attaque contre le siège du Congrès le 6 janvier 2021, ainsi que de son absence de remords. "Vous représentez une menace persistante et un danger pour le pays", a-t-il affirmé.


Ce jour-là, des milliers de partisans de Donald Trump avaient semé le chaos et la violence dans le temple de la démocratie américaine, alors que les élus certifiaient la victoire de son rival Joe Biden à l'élection présidentielle. Les enquêtes approfondies qui ont suivi ont conduit à l'arrestation de plus de 1 000 personnes. Près de 300 ont été condamnées à des peines de prison, la plus lourde étant jusqu'à présent de 14 ans.

3 vues0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page