top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Les Boston Celtics, champions de la NBA pour la dix-huitième fois

En s’imposant lors du cinquième match de la finale face à Dallas (106-88) lundi, les Celtics redeviennent la franchise la plus titrée avec 18 sacres.



Retour au sommet après seize ans

Les Boston Celtics ont décroché leur 18e titre NBA, mettant fin à une disette de seize ans depuis leur dernier triomphe. Le 17 juin 2024, l’équipe, dirigée par Joe Mazzulla, a dominé les Dallas Mavericks lors du cinquième match de la finale, remportant la série 4-1. Cette victoire permet aux Celtics de repasser devant leurs rivaux historiques, les Los Angeles Lakers, qui comptent 17 titres.


Une victoire attendue

La victoire de lundi soir est d'autant plus significative pour les joueurs des Celtics, dont la plupart avaient échoué en finale en 2022 face aux Golden State Warriors. À l'époque, l'équipe n'était pas encore prête à affronter des adversaires de ce calibre. Jayson Tatum, l'une des stars de l'équipe, a souligné l'importance de l'expérience acquise : « On a appris de nos erreurs, et cette deuxième chance est une grande opportunité. »


Une saison maîtrisée

Les Celtics ont dominé la saison régulière, ne perdant que 18 rencontres sur 82. Cependant, leur performance a souvent été remise en question par les experts, critiquée pour un manque de constance et de domination. Malgré ces critiques, les statistiques prouvent leur maîtrise. En phases finales, Boston a continué sur sa lancée, ne concédant que trois défaites, un record depuis les Golden State Warriors en 2017.


Un parcours facilité

Le parcours des Celtics en play-off a été marqué par des adversaires affaiblis. En première ronde, ils ont éliminé Miami (4-1), privé de Jimmy Butler. Ensuite, ils ont battu Cleveland (4-1) sans Donovan Mitchell pour les deux derniers matchs. En finale de conférence est, ils ont balayé Indiana (4-0), qui jouait sans Tyrese Haliburton pour les deux dernières rencontres.


Performances individuelles et collectives

Renforcés par Jrue Holiday et Kristaps Porzingis, les Celtics ont montré une performance d’équipe exceptionnelle. Jaylen Brown et Jayson Tatum ont particulièrement brillé, avec ce dernier prêt à rejoindre l’équipe américaine pour les Jeux olympiques de Paris 2024. Leur capacité à gérer Luka Doncic, star des Mavericks, a été un facteur clé de leur succès en finale.


Le rôle du coach Joe Mazzulla

À 35 ans, Joe Mazzulla est devenu le plus jeune entraîneur à remporter un titre NBA. Sous sa direction, les Celtics ont su se réinventer et s'adapter tout au long de la saison et des phases finales. Leur capacité à tenir l’attaque des Mavericks sous les cent points lors de trois des cinq matchs de la finale témoigne de leur solidité défensive.


Une saison historique

La saison 2024 restera dans les annales pour les Celtics. En plus de leur 18e titre, ils ont réussi à surmonter les critiques et les doutes pour prouver leur valeur sur le terrain. Leur parcours en play-off, bien que facilité par les blessures de leurs adversaires, montre une équipe capable de se hisser au sommet grâce à une combinaison de talent, de stratégie et de détermination.


Les Boston Celtics ont non seulement repris leur place au sommet de la NBA mais ont également montré qu'ils étaient prêts à défendre leur titre dans les années à venir. Avec des joueurs comme Jayson Tatum et Jaylen Brown à la tête, et sous la direction de Joe Mazzulla, l'avenir s'annonce prometteur pour cette franchise historique.

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page