top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Les drones ukrainiens continuent de défier la défense aérienne russe



Mardi matin, Moscou a confirmé que les forces russes avaient contrecarré des attaques de drones ukrainiens qui visaient leurs territoires dans les régions de Toula et Belgorod. Cela souligne la montée des tensions et le recours croissant aux technologies modernes dans le conflit russo-ukrainien.


Attaques nocturnes en augmentation

Selon le ministère de la défense russe, deux drones ont été neutralisés par la défense aérienne dans la région de Toula, située au sud de Moscou. De plus, un autre drone ukrainien a été abattu dans la région de Belgorod, à la frontière avec l'Ukraine. Bien que le ministère n'ait pas divulgué d'informations sur les possibles victimes ou dommages, il est évident que ces attaques nocturnes sont de plus en plus fréquentes.


La Russie sous pression

Les attaques quasi quotidiennes de drones sur le territoire russe et la péninsule de Crimée, annexée en 2014, se sont intensifiées au cours des dernières semaines. Ces attaques ciblent même parfois la capitale russe, Moscou. Ceci intervient alors que Kiev a lancé une contre-offensive début juin, cherchant à augmenter la pression sur la Russie.


Réactions russes

La Russie avait déjà signalé avoir déjoué des attaques similaires dans les régions de Moscou et Briansk la veille. Ces incidents répétés soulignent les défis auxquels est confrontée la défense aérienne russe face à l'adoption par l'Ukraine de tactiques de guerre asymétriques.


Le conflit s'intensifie

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, avait précédemment indiqué que "la guerre arrive sur le territoire de la Russie". Cette déclaration et les attaques récentes de drones indiquent un changement significatif dans la dynamique du conflit.


La situation dans la région reste tendue et imprévisible, les drones ukrainiens posant un nouveau défi pour les défenses russes. Ces incidents soulignent le besoin urgent d'une désescalade et d'une résolution diplomatique pour prévenir une escalade majeure du conflit.

2 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page