top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Les enseignants de Madagascar : un cri d'alarme


La SEMPAMA (SEndikan’ny MPAnabe MAnerana ny NOSY) a profité de la Journée mondiale des enseignants pour lancer un vibrant appel concernant la situation critique des enseignants malgaches.


Un passé solidaire

L'évocation du mouvement solidaire de 2012 par la SEMPAMA rappelle la force de l'unité. Cette année-là, une forte mobilisation avait permis d'obtenir des avantages significatifs pour les enseignants, comme le paiement d'indemnités et l'intégration annuelle de nombreux enseignants FRAM dans la fonction publique. Cet élan du passé est cité comme une source d'inspiration pour les défis actuels.


Des conditions précaires

Selon le syndicat, la dégradation de l'enseignement à Madagascar découle principalement des conditions de travail déplorables des enseignants et d'une mauvaise gestion du système éducatif. Les enseignants sont souvent sous-payés, ce qui affecte leur motivation et leur efficacité. Cette réalité est d'autant plus flagrante quand on la compare aux efforts fournis et aux responsabilités assumées.


Revendications clés

La SEMPAMA ne se contente pas de dénoncer; elle présente des revendications concrètes pour améliorer la situation. Parmi celles-ci, le respect et la valorisation de la profession enseignante figurent en tête de liste. Les questions d'ordre salarial et les projets de décret en suspens depuis 2018 sont également des préoccupations majeures. De plus, le syndicat souligne la nécessité de prendre en compte les enseignants FRAM dans les décisions administratives.


L'enseignement à Madagascar : une vocation ou un dernier recours?

Le tableau peint par le syndicat est sombre. Avec une profession marquée par des inégalités salariales, une démotivation croissante et un taux d'absentéisme élevé, les enseignants malgaches font face à des défis colossaux. La situation actuelle fait réfléchir sur la nature même de la profession. Est-ce encore une vocation passionnée ou simplement une option par défaut pour beaucoup?


La SEMPAMA, à travers cet appel, souhaite non seulement sensibiliser sur les réalités difficiles des enseignants malgaches, mais aussi inciter à des actions concrètes pour redresser la situation. Le rôle crucial des enseignants dans la formation des générations futures mérite une attention et des investissements appropriés. Il est temps d'agir pour que les enseignants de Madagascar soient reconnus, valorisés et soutenus comme ils le méritent.

11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page