top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Les ONG congolaises prévoient des actions en justice contre le méga-contrat minier Chine-RDC

Le rapport de l'Inspection générale des finances (IGF) sur le contrat "infrastructures contre mines" signé entre le gouvernement congolais et le Groupement des entreprises chinoises en 2008 a suscité la colère de la société civile en RDC.


Un rapport de l'Inspection générale des finances (IGF) publié le 16 février dénonce un déséquilibre dans le contrat "infrastructures contre mines" signé entre le gouvernement congolais et le Groupement des entreprises chinoises en 2008. Selon le rapport, le gouvernement a subi une surfacturation et une sous-évaluation des parts de l'État congolais, tandis que la Chine a bénéficié de conditions avantageuses. La société civile en RDC a exprimé sa colère face à ces révélations, tandis que la partie chinoise a démenti ces accusations, qualifiant le rapport de "pas crédible".


Cette semaine, les organisations de la société civile se sont réunies à Kinshasa et ont annoncé des actions en justice pour obtenir des condamnations. Ils exigent des réparations pour les préjudices subis par l'État congolais, ainsi que des garanties pour l'avenir des contrats miniers avec des sociétés étrangères. La situation est tendue entre la RDC et la Chine, et les suites de cette affaire sont très attendues.

3 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Opmerkingen

Beoordeeld met 0 uit 5 sterren.
Nog geen beoordelingen

Voeg een beoordeling toe
bottom of page