top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Les priorités du deuxième quinquennat de Andry Rajoelina : un débat en perspective


Andry Rajoelina, récemment réélu à la présidence de Madagascar, a dévoilé les contours de son prochain quinquennat lors de son premier conseil des ministres. Cette annonce ouvre la voie à un débat politique sur les orientations stratégiques du pays pour les années à venir.


Les trois piliers du programme présidentiel

Le programme présidentiel repose sur trois piliers fondamentaux, chacun revêtant une importance particulière :


Le capital humain

Le premier pilier met en avant le capital humain de Madagascar. Il s'agit de la protection sociale, de la santé, de l'éducation, de l'emploi et de la formation de masse. Cette orientation met l'accent sur l'amélioration des conditions de vie de la population.


L'industrialisation

Le deuxième pilier est l'industrialisation, avec un focus sur des secteurs clés tels que le secteur minier, l'agroalimentaire, le tourisme, le développement rural et les infrastructures sociales. L'objectif est de stimuler la croissance économique et de créer des emplois.


La gouvernance

Le troisième pilier, la gouvernance, met l'accent sur la réforme et la lutte contre la corruption. Une gestion transparente et efficace des affaires publiques est un élément essentiel de cette orientation.


Un plan d'action en 100 jours

Le conseil des ministres a annoncé un plan d'action à mettre en œuvre dans les 100 premiers jours du mandat présidentiel. Certaines mesures clés de ce plan comprennent :


Gratuité du planning familial

Les hôpitaux publics offriront gratuitement des services de planning familial pour faciliter l'accès aux soins de santé reproductive. Cette mesure vise à améliorer la santé maternelle et à promouvoir la planification familiale.


Formation Agricole

Les familles vulnérables recevront une formation en agriculture et en élevage, en utilisant une technique agricole développée au Zimbabwe. Cette technique implique l'utilisation de lits de semences, de paillis, d'engrais et de rotation des cultures pour augmenter les rendements.


Relance de l'opération "Vary Mora"

Face à la hausse des prix du riz sur le marché, l'opération "Vary Mora", qui vise à fournir du riz à prix abordable, sera relancée. Cela vise à atténuer les pressions économiques sur les ménages.


Renforcement de la sécurité publique

Des mesures seront prises pour renforcer la sécurité publique et assurer la protection des citoyens. La sécurité est un élément essentiel du bien-être de la population.


Plan national de formation professionnelle

Un plan national de formation professionnelle sera mis en place pour améliorer les compétences de la main-d'œuvre. Cela vise à favoriser l'employabilité et à stimuler l'économie.


Redressement de la monnaie nationale

Des efforts seront déployés pour stabiliser et renforcer la monnaie nationale, garantissant ainsi la stabilité économique du pays.


Une approche prudente

Contrairement à sa campagne électorale en 2018, Andry Rajoelina a adopté une approche prudente cette fois-ci en évitant de faire des promesses électorales spectaculaires. Au lieu de cela, il met en avant la continuité de son programme. Cette décision suscite des débats sur la faisabilité des mesures annoncées dans un délai de 100 jours et sur la capacité du gouvernement à atteindre les objectifs fixés pour le pays.


Le quinquennat à venir s'annonce comme une période de transformation et de défis pour Madagascar. Le débat politique qui s'ensuivra permettra aux citoyens et aux acteurs politiques de participer activement à la définition de l'avenir du pays.

10 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page