top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Lesbos : une île grecque chargée d'histoire et de diversité



Lesbos est une île grecque de la périphérie d’Égée-Septentrionale, souvent aussi appelée du nom de sa capitale Mytilène. L'île se distingue par son riche bagage culturel (patrimoine archéologique, architectural, artistique, artisanal, musical, gastronomique) et naturel (géologique, halieutique, marin).


Lesbos était réputée durant l'Antiquité et la période byzantine pour la qualité de ses vins, de son bois de construction navale et de son marbre bleu clair. Le terme de lesbienne découle de la poésie antique de Sappho, qui est née à Lesbos. Ses poèmes, à l'intense contenu émotionnel suscité par les autres femmes, ont souvent été interprétés comme exprimant l'amour homosexuel. Grâce à cette association, Lesbos et en particulier la ville d'Eresós, son lieu de naissance supposé, sont fréquemment visitées par les touristes attirés par cette histoire. L'aéroport de l'île porte le nom du poète contemporain Odysséas Elýtis.


Du fait de sa position géographique, l'île se trouve en première ligne pour l'accueil des réfugiés venant de Turquie par l'Union européenne. L'île a une superficie de 1 632 km2, avec 320 kilomètres de littoral, ce qui en fait la troisième plus grande île grecque après la Crète et l'Eubée. Elle est située dans le nord-est de la mer Égée à moins de 15 kilomètres du rivage turc. Elle compte deux vastes baies intérieures, le golfe de Iera au sud-est et le golfe de Kalloni au sud-ouest. L'île a une population totale de 105 194 habitants.


Lesbos est montagneuse avec deux hauts sommets, le mont Lepetymnos (968 m) et le mont Olympe (967 m) qui dominent au nord et au centre de l'île. On y trouve des roches sédimentaires calcaires, mais aussi des roches volcaniques et elle comporte plusieurs sources chaudes. Les roches volcaniques datant du Néogène dominent le centre et l'ouest de l'île. Elles sont composées d'andésite, de dacite et rhyolite, d'ignimbrite, de pyroclastite, de tuf et de cendres volcaniques. L’activité volcanique, limitée à une période de près de 2 millions d'années (il y a 18,5 à 17 millions d'années, principalement), a conduit à la formation d'une série de stratovolcans dans la partie centrale de l'île. Les éruptions volcaniques expliquent la présence de la forêt pétrifiée de Lesbos.


On estime à 1 400 voire 1 500 le nombre d'espèces végétales sur l'île. Cette richesse est due à la grande variété de ses biotopes, de ses formations rocheuses, des effets à long terme de l'activité humaine, de la proximité avec l'Asie Mineure. Lesbos abrite notamment une grande variété d'orchidées et est réputée des ornithologues du monde entier pour la richesse de son avifaune.


Lesbos remonte à l'époque paléolithique, avec de premiers habitats vers 3300 av. J.-C. L'île a été l'objet de guerres de conquête au cours du cycle troyen et aurait été colonisée par Oreste, fils d'Agamemnon. L'île est peuplée des colons éoliens venus de Grèce continentale au milieu du XIe siècle av. J.-C. Elle est d'abord partagée en plusieurs cités rivales avant que Mytilène ne finisse par l’emporter et par fédérer les autres villes, sauf Methymna. Durant le VIe siècle av. J.-C., Mytilène étend son influence sur une grande partie de la mer Égée, mais est défaite par Athènes au début du Ve siècle av. J.-C. L'île est ensuite dirigée par Sparte avant de passer sous la domination macédonienne d'Alexandre le Grand en 335 av. J.-C. puis sous la domination romaine au IIe siècle av. J.-C.


Lesbos attire de nombreux visiteurs pour son histoire, son patrimoine culturel, ses paysages variés et ses plages. Les principales attractions touristiques de l'île comprennent les ruines de la cité antique de Mytilène, avec son théâtre, son acropole et ses murs massifs ; le musée archéologique de Mytilène, qui abrite une riche collection d'objets antiques découverts sur l'île, ou encore le monastère de Limonas, fondé au XIe siècle, qui offre une vue panoramique sur la mer Égée.


On y trouve aussi les villages pittoresques de Molyvos et Petra, avec leurs ruelles pavées, leurs maisons en pierre et leurs tavernes traditionnelles ; ainsi que les plages de sable doré de Vatera, Eressos et Skala Kallonis, idéales pour la baignade et les sports nautiques. En plus du tourisme culturel et balnéaire, Lesbos est également prisée par les amateurs de nature, de randonnée, d'ornithologie et de géologie.


Lesbos est une île grecque riche en histoire, en culture et en biodiversité. Elle offre une multitude d'activités et de sites touristiques, allant des vestiges antiques aux paysages naturels préservés. Que ce soit pour ses plages, ses villages pittoresques ou ses monuments historiques, Lesbos promet une expérience inoubliable aux voyageurs en quête de découvertes et d'authenticité.


15 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page