top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Lettres de créance échangées Égypte-Iran : un pas vers la normalisation des relations diplomatiques.

Lors d'une récente rencontre, le président malgache Andry Rajoelina et la nouvelle ambassadrice égyptienne ont discuté de la construction de l'autoroute reliant Antananarivo à Toamasina.


Hier, le président malgache Andry Rajoelina a reçu les lettres de créance de deux nouveaux ambassadeurs, SEM Rabab Said Abdou Abdelhadi de l'Égypte et SEM Hassan Ali Bakhshi de l'Iran. L'entretien entre Rajoelina et l'ambassadrice égyptienne a été axé sur le renforcement de la coopération entre les deux pays. Depuis sa prise de fonction en 2019, Rajoelina a effectué plusieurs visites officielles en Égypte, renforçant les liens entre les deux pays dans des domaines tels que l'agriculture, la santé, la culture et les infrastructures.


La société égyptienne SAMCRETE a été choisie pour la construction de la première autoroute reliant Antananarivo à Toamasina à Madagascar, fruit des déplacements présidentiels dans la République Arabe d’Egypte. Le président Rajoelina et la nouvelle ambassadrice d'Égypte ont discuté de ce projet lors de leur rencontre récente, ainsi que de nouvelles opportunités de collaboration et de l'intérêt des investisseurs égyptiens pour des relations commerciales avec Madagascar.


Le nouvel ambassadeur d'Iran, SEM Hassan Ali Bakhshi, a discuté des domaines de coopération que son pays envisage d'établir avec Madagascar lors de sa rencontre avec le président Rajoelina. Les deux pays entretiennent de bonnes relations depuis 40 ans, et Bakhshi, qui a travaillé à Madagascar en tant que chargé d'affaires depuis trois ans, connaît bien le pays et son peuple. Il a exprimé son désir de renforcer la coopération entre les deux pays dans des domaines tels que l'agriculture, l'élevage, la pêche, la santé et les infrastructures.

Comments


bottom of page