top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Libération imminente pour l'ex-champion paralympique Oscar Pistorius en Afrique du Sud ?

Oscar Pistorius, le champion paralympique sud-africain ayant tué sa petite amie il y a dix ans, saura le 31 mars s'il pourra bénéficier d'une libération conditionnelle, a annoncé son avocat.


L'ex-champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, qui avait été condamné à 13 ans de prison pour avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp en 2013, saura le 31 mars s'il peut bénéficier d'une libération conditionnelle. Conformément à la loi sud-africaine, les détenus peuvent être libérés sous condition après avoir purgé la moitié de leur peine. Si la décision est négative, Oscar Pistorius peut saisir les tribunaux pour obtenir une révision. L'avocate des parents de Reeva Steenkamp a souligné que la loi était la même pour tous les détenus, y compris pour Pistorius.


L'ancien athlète, amputé des deux jambes et connu sous le surnom de "Blade Runner", avait plaidé ne pas être responsable de la mort de sa petite amie, affirmant l'avoir prise pour un cambrioleur. Il avait été initialement condamné à six ans de prison, mais la peine avait été portée à 13 ans après que l'État a fait appel, jugeant la sanction initiale trop clémente. Pistorius avait rencontré les parents de sa victime en juillet dernier, comme l'exige la procédure pour une demande de libération conditionnelle.

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page