top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Loi sur le blanchiment d'argent adoptée : défis économiques et de gouvernance


Le projet de loi sur le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme a été adopté sans amendement par les députés lors d'une séance plénière à Tsimbazaza, au cours de la session ordinaire du Parlement. Ce texte revêt une importance cruciale pour l'économie malgache, visant à répondre aux recommandations du Groupe d'action financière (GAFI) et à éviter l'inscription de Madagascar sur la liste grise, réservée aux pays présentant des lacunes en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux.


Objectifs du projet de loi et engagement international

Ce projet de loi vise à modifier et à compléter les dispositions précédentes afin de renforcer la conformité du pays aux normes internationales. Il témoigne de l'engagement des autorités malgaches à lutter efficacement contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, s'alignant ainsi sur les exigences du droit international et du GAFI. L'agence Samifin devrait jouer un rôle central dans la lutte contre le blanchiment de capitaux en vertu de cette nouvelle loi.


Débats et retards dans l'adoption du texte

Malgré l'importance de cette loi, des retards ont été soulevés quant à son examen à l'Assemblée nationale. Les députés ont exprimé leur mécontentement face à l'arrivée tardive du projet de loi à l'ordre du jour. La présidente de l'Assemblée, Christine Razanamahasoa, a introduit le texte pour un vote après l'adoption de la loi de finances initiale. La ministre de la Justice a expliqué que le processus d'analyse technique du texte avant son envoi au Parlement avait pris du temps.


Appel à une politique nationale de lutte renforcée

La nécessité d'une politique nationale efficace pour lutter contre le blanchiment de capitaux a été soulignée par la ministre de la Justice, mettant en avant l'importance d'une action proactive des gouvernants dans cette lutte. Les députés, conscients de l'urgence d'une telle législation, ont appelé à une gestion plus proactive de ces affaires et ont critiqué le retard dans l'inclusion du texte à l'ordre du jour initial.


Implications économiques et nécessité de gouvernance proactive

L'adoption du projet de loi sur le blanchiment de capitaux revêt une importance capitale pour l'économie malgache et sa conformité aux normes internationales. Toutefois, les retards dans l'examen de ce texte ont mis en lumière la nécessité d'une gouvernance proactive et d'une planification anticipée pour garantir une lutte efficace contre ces infractions financières cruciales.

0 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page