top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Lutte contre la corruption à la JIRAMA : un engagement renouvelé pour l'intégrité

Face à un scandale de corruption, la JIRAMA s'engage fermement à collaborer avec les autorités pour assainir ses rangs et restaurer l'intégrité de l'entreprise.



Dans le sillage d'une scandaleuse révélation sur l'attribution de primes exorbitantes à des responsables de la JIRAMA, la société d’État malgache de l'eau et de l'électricité, la direction actuelle de l'entreprise se mobilise activement pour redresser la situation. Récemment, 36 responsables ont été convoqués devant le Pôle Anti-Corruption (PAC), marquant une étape cruciale dans les efforts pour nettoyer l'entreprise des pratiques corrompues.


Contexte de l'affaire

Révélée au public en avril 2021, l'affaire des primes exorbitantes a entraîné une enquête approfondie après la fuite d'une liste de bénéficiaires sur les réseaux sociaux. Ces primes, variant entre 5 et 120 millions d’ariary, ont suscité une indignation généralisée, compte tenu de leur montant disproportionné et des conditions douteuses de leur distribution. Les auditions qui ont suivi ont mené à la détention provisoire de trois administrateurs, mettant en lumière l'ampleur de la corruption au sein de l'entreprise.


Mesures actuelles de la direction

La direction générale de la JIRAMA, sous la conduite de nouveaux dirigeants, a exprimé un engagement ferme à collaborer avec les autorités judiciaires. Un communiqué récent de la société a souligné la condamnation sans équivoque de toute forme de corruption et de fraude, tout en assurant un soutien complet aux enquêtes en cours. Cette posture vise à restaurer la confiance du public et à stabiliser la gestion de l'entreprise dans un contexte de service public essentiel.


Défis et perspectives

La situation actuelle à la JIRAMA reflète les défis persistants auxquels font face de nombreuses institutions publiques à Madagascar. La corruption endémique sape non seulement l'efficacité mais aussi la crédibilité des services publics, rendant la lutte contre ce fléau une priorité absolue pour le développement économique et social du pays. La direction actuelle semble déterminée à instaurer une culture d'intégrité et de responsabilité, essentielle pour le redressement de la société.


Les efforts de la JIRAMA pour éradiquer la corruption et améliorer sa gestion sont cruciaux pour son avenir et celui des services qu'elle fournit à la population malgache. En collaborant étroitement avec le PAC et d'autres entités gouvernementales, la JIRAMA espère tourner la page sur un chapitre difficile de son histoire et se redéfinir comme un modèle de gestion publique efficace et transparente. Le chemin vers la réforme est complexe, mais les mesures actuelles sont prometteuses pour la reconstruction de la confiance et la promotion d'une gestion plus juste et plus équitable.

9 vues0 commentaire

Commenti

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
bottom of page