top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Macron promet une loi pour protéger l'IVG dans la Constitution française

Emmanuel Macron a profité de la Journée internationale pour les droits des femmes pour rendre hommage à Gisèle Halimi et annoncer la présentation d'un projet de loi visant à inscrire l'Interruption Volontaire de Grossesse dans la Constitution.


L'Assemblée nationale et le Sénat ayant validé l'inscription de l'Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) dans la Constitution, Emmanuel Macron a profité de son hommage à Gisèle Halimi pour annoncer la prochaine étape : inscrire la liberté des femmes à recourir à l'IVG dans la Constitution. Selon le président, cette mesure permettra de rendre justice à l'héritage de Gisèle Halimi et d'assurer la protection des droits des femmes.


Emmanuel Macron a choisi le terme "liberté" pour inscrire l'IVG dans la Constitution, une formule jugée consensuelle par son entourage politique. Si les députés ont préféré la notion de "droit à l'avortement", la cheffe des députés macronistes, Aurore Bergé, salue avant tout l'engagement clair du président. Pour modifier la Constitution, Emmanuel Macron devra obtenir les votes de trois cinquièmes du Parlement, y compris ceux de l'opposition.

0 commentaire
bottom of page