top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar au cœur du sommet européen sur les algues


Du 5 au 7 octobre, la ville lumière, Paris, accueillera le premier sommet européen consacré aux algues. Cet événement d'importance majeure a pour ambition de sensibiliser aussi bien les acteurs institutionnels que le grand public sur l'impact positif de la culture des algues.


Que ce soit sur l'économie, le bien-être des populations ou encore la préservation de l'océan, les algues jouent un rôle crucial que ce sommet veut mettre en lumière. L'initiative conjointe de la direction des affaires maritimes de la commission européenne, du gouvernement français et de la Global Seaweed coalition atteste de l'importance accordée à cette thématique.


La Grande Île sur le devant de la scène

Madagascar, connu pour ses initiatives et ses avancées en matière d'algoculture, sera dignement représenté. Dr Mahatante Tsimanaoraty Paubert, ministre de la Pêche et de l’Économie bleue, prendra la tête de la délégation malgache. Bien que les interactions de la délégation soient virtuelles, en raison des réalités sociopolitiques actuelles, leur présence à ce sommet est un signe fort de l'importance de l'algoculture pour le pays.


Les opportunités pour Madagascar

Le pays dispose déjà de solides fondations en matière d'algoculture. L'une des avancées notables est le renforcement des dispositifs réglementaires, notamment ceux liés aux matériels de production. La participation de Madagascar au sommet offre l'opportunité d'accentuer ce leadership, d'échanger des connaissances avec d'autres acteurs internationaux et d'explorer de nouvelles perspectives de collaboration.


De plus, la sensibilisation du public à la consommation des algues et des produits dérivés est essentielle. Le sommet pourrait servir de tremplin pour promouvoir les bénéfices nutritionnels et économiques des algues, et inciter à une production et une consommation accrues au sein de la Grande Île.


Le premier sommet européen sur les algues est une occasion unique pour Madagascar de mettre en avant ses compétences, ses avancées et ses ambitions en matière d'algoculture. Alors que le monde reconnaît de plus en plus les avantages des algues, Madagascar, grâce à sa participation, pourrait non seulement renforcer son statut de leader dans le domaine, mais également ouvrir de nouvelles portes pour l'avenir de son économie bleue.

11 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page