top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar : Des entrepreneuses artisanes à la conquête des États-Unis

Le FIVMPAMA met l'accent sur la redynamisation de l'artisanat pour stimuler l'économie malgache.


Le mois dernier, des femmes entrepreneurs membres d'un groupement ont bénéficié d'une formation sur le commerce et l'exportation afin de renforcer leurs capacités en prospection et négociation commerciale. Grâce à l'assistance technique d'experts d'« Aid To Artisans », une division de Creative Learning basée à Washington D.C., ces entrepreneuses ont eu l'opportunité de conquérir le marché américain. Cette organisation à but non lucratif vise à créer des opportunités économiques pour les groupes d'artisans du monde entier, en particulier pour ceux qui sont marginalisés ou menacés dans leurs moyens de subsistance, leurs communautés et leurs traditions artisanales.


Des femmes entrepreneures membres du FIVMPAMA ont récemment effectué une mission de familiarisation aux marchés internationaux à New York, où elles ont visité les salons internationaux New York Now et Shoppe Object. Elles ont eu l'occasion de rencontrer des détaillants et des acheteurs potentiels du marché nord-américain. Le secteur de l'artisanat est un moteur important pour le développement économique de Madagascar, regroupant actuellement 114 métiers et représentant environ 5% de la population active, dont 80% sont des femmes. Les artisans malgaches sont reconnus sur le plan international pour leur savoir-faire, leurs talents et l'originalité des matières premières naturelles qu'ils utilisent. Chaque région de l'île possède sa propre spécificité qui peut être considérée comme son identité économique.


Le secteur artisanal de Madagascar est confronté à de nombreuses contraintes qui entravent son développement, notamment l'accès limité des artisans au financement, la difficulté à trouver des débouchés sur les marchés internationaux et le respect des normes de fabrication. La formalisation des acteurs informels constitue également un défi à relever. Les femmes entrepreneures membres du Groupement du Patronat Malagasy bénéficient de formations et d'accompagnement dans le cadre du projet « Making Trade Work for Women in Sub-Saharan Africa », en partenariat avec TFO Canada, qui vise à faciliter leur accès aux marchés internationaux grâce à des partenariats commerciaux durables avec des acheteurs canadiens et étrangers.

5 vues

Comments


bottom of page