top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar : Des rizières menacées par le changement climatique à Andranofasika

Face à la menace grandissante du changement climatique sur le parc national Ankarafantsika, les communautés locales, y compris les établissements scolaires, se mobilisent pour reverdir la région.


Le changement climatique a causé l'érosion de champs dans la commune d'Andranofasika, entraînant la perte de superficies rizicoles importantes. Pour lutter contre cette situation, le programme "un élève, un arbre" a été mis en place en collaboration avec 42 établissements scolaires. Le projet vise à produire des jeunes plants dans des pépinières écologiques, à restaurer les zones dégradées et à reverdir les districts environnant le parc national Ankarafantsika. 15 000 élèves sont ciblés, et le projet pourrait être étendu à d'autres établissements scolaires publics et privés. Le proviseur du lycée Andranofasika, Josiane Razafindrasoa, souligne l'importance de sensibiliser les élèves à la nécessité du reboisement de proximité pour renforcer la résilience de la région face au changement climatique.


Avant la mise en place du programme "un élève, un arbre" dans les établissements scolaires, des formations ont été dispensées aux enseignants en septembre et octobre 2022. Les élèves de l'EPP Andranofasika sont déjà conscients de l'importance du programme pour leur communauté et se montrent très préoccupés par la sauvegarde de l'environnement. En plus de la production de jeunes plants dans les pépinières, ils apprennent également à fabriquer du compost, sensibilisant ainsi les habitants de la région à ses avantages par rapport aux engrais chimiques. Le programme est mis en œuvre conjointement par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance, le ministère de l'Environnement et du développement durable, ainsi que le ministère de l'Éducation nationale.

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page