top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar et la lutte contre la corruption : entre efforts et réalités


La lutte contre la corruption à Madagascar se heurte à des difficultés pratiques, comme le montre la récente révision des données par le Comité pour la sauvegarde de l’intégrité (CSI). La plateforme Système d’Information Intégré de la Gouvernance et de l’Anti-Corruption (SIIGAC) révèle des lacunes dans la collecte et le partage des informations, essentielles pour évaluer les progrès du pays dans la mise en œuvre des mesures anti-corruption.


Défis de la collecte de données

Le constat d'une utilisation suboptimale de la plateforme SIIGAC, avec seulement 46 % de taux de réponse, soulève des questions sur les obstacles empêchant une collecte efficace de données. Ce problème met en lumière les défis à relever pour que le gouvernement malgache puisse honorer ses engagements internationaux, notamment ceux pris dans le cadre de la Convention des Nations Unies contre la Corruption.


Les enjeux de la transparence

Les données administratives recueillies par les différents ministères sont vitales pour la prévention de la corruption et le recouvrement des avoirs illicites. Elles sont également cruciales pour la mise en œuvre et l'évaluation des stratégies nationales contre la corruption, touchant des secteurs clés tels que la justice, l'éducation, la santé, et les finances publiques.


Une plateforme pour la gouvernance

Le SIIGAC, conçu pour promouvoir la transparence et la responsabilité, est un outil qui pourrait révolutionner la gouvernance à Madagascar. En fournissant une vue d'ensemble de la situation de la corruption, la plateforme vise à faciliter les décisions éclairées et à aligner Madagascar sur les normes régionales et internationales anti-corruption.


Prochaines étapes et évaluations

L'analyse des données collectées est la prochaine étape cruciale. Elle doit permettre d'identifier les lacunes et d'orienter l'assistance technique nécessaire pour renforcer la lutte contre la corruption et le blanchiment d'argent. Ces analyses seront déterminantes pour les futures évaluations de Madagascar sur la scène internationale.


Impact sur la population

Malgré les structures mises en place pour combattre la corruption, une question demeure : quel est l'impact réel de ces efforts sur la vie quotidienne des Malgaches? La corruption, profondément ancrée dans le pays, continue de générer des inégalités et des injustices, mettant en doute l'efficacité des mesures prises jusqu'à présent.


Appel au débat politique

Le débat politique doit s'orienter vers une évaluation critique de l'efficacité des actions gouvernementales contre la corruption. Il s'agit de déterminer si les structures et les engagements pris sont suffisants ou s'il est nécessaire de redoubler d'effort pour produire des changements tangibles. La capacité à assurer la transparence, l'intégrité et la responsabilité est essentielle pour regagner la confiance des citoyens et des partenaires internationaux.


En conclusion, cette situation appelle à une discussion ouverte sur les politiques publiques et les pratiques de gouvernance à Madagascar. Il est impératif d'accroître la collecte et l'analyse des données pour renforcer la lutte contre la corruption, un fléau qui sape les fondements de la justice sociale et du développement économique.

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page