top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar et les objectifs de développement durable : Un long chemin à parcourir



Hier à Ambodivona, Natasha van Rijn, représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a exprimé son inquiétude quant à la progression de Madagascar vers l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD). Lors de l'événement de lancement de l'initiative "Vitrana", elle a clairement indiqué que le pays n'était pas sur la bonne voie, surtout en ce qui concerne la lutte contre la pauvreté, l'ODD numéro un. Cette révélation a été faite en présence de journalistes et de divers partenaires internationaux.


La coopération internationale à l'œuvre

Le projet "Vitrana" cherche à renforcer la coordination entre les organisations internationales et locales pour une mise en œuvre efficace des ODD et du Plan Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable 2024-2028. Le soutien de la coopération allemande et de l'Union européenne souligne l'importance de cette initiative. L'engagement de près de quatre-vingts organisations de la société civile, provenant de diverses régions de Madagascar, montre une volonté collective de relever les défis.


Le rôle crucial de la société civile

Lors de la réunion à l'hôtel Radisson Blu Tana Waterfront, Estelle Andriamasy, militante de la société civile, a mis en avant l'importance de la solidarité et de la collaboration. Elle a souligné que "Vitrana" offre une occasion unique de réfléchir collectivement aux progrès réalisés et aux défis rencontrés, tout en permettant aux organisations de s'engager pleinement dans les efforts de développement durable. Son appel à un engagement accru pour l'advocacy en faveur des politiques publiques liées aux ODD témoigne de la nécessité d'une approche plus inclusive et engagée.


Une alliance nécessaire entre acteurs

Natasha van Rijn a insisté sur la nécessité de construire une alliance vertueuse avec la société civile pour affronter les immenses défis à venir. L'humilité et la positivité sont essentielles pour avancer dans cette voie. De même, Issa Sanogo, coordonnateur résident du Système des Nations Unies à Madagascar, a rappelé l'importance de concrétiser les engagements pris, en s'appuyant sur les connaissances et expertises disponibles.


Madagascar se trouve donc à un tournant crucial. Le soutien international et une forte implication locale sont impératifs pour que le pays puisse espérer atteindre les ODD. L'initiative "Vitrana" pourrait être une étape décisive pour remettre Madagascar sur les rails du développement durable, mais il reste beaucoup à faire pour transformer ces aspirations en réalités tangibles.

10 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page