top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar : Nouvelle loi pour l'industrialisation et fonds de développement

Il est nécessaire de mobiliser 300 millions de dollars pour le financement du développement industriel par le biais du FNDI.

Le processus d'industrialisation de Madagascar franchit une nouvelle étape cruciale avec l'adoption d'une nouvelle loi sur les investissements. Cette avancée législative ouvre la voie à des actions concrètes, dont la mise en place et le financement du Fonds National pour le Développement Industriel (FNDI). Lors de l'ouverture des Journées de Programmation Industrielle, le ministre de l'Industrialisation, du Commerce et de la Consommation, Edgard Razafindravahy, a souligné l'importance de passer des décisions à la réalisation effective. L'opérationnalisation du FNDI est l'une des mesures clés pour répondre au besoin de financement des entreprises du secteur industriel. Conformément à la loi sur le développement de l'industrie, l'adoption du décret d'application permettra de mettre en œuvre ce fonds, qui vise à lever jusqu'à 300 millions de dollars sur une période de 6 ans, soit 50 millions de dollars par an. Les modalités opérationnelles de cette levée de fonds seront définies pour atteindre cet objectif ambitieux.


Cette nouvelle initiative menée en partenariat entre le ministère de l'Industrialisation, du Commerce et de la Consommation (MICC) et le secteur privé s'inscrit dans la réalisation du Velirano n°7, la septième promesse présidentielle axée sur l'industrialisation massive du pays. L'adoption de la nouvelle loi sur les investissements envoie un signal fort aux investisseurs, selon le ministre Edgard Razafindravahy. Il souligne que cette loi constitue un cadre d'investissement actualisé, répondant aux attentes des acteurs nationaux et internationaux et s'alignant sur les meilleures pratiques internationales pour garantir une meilleure sécurité des investissements. Ce nouveau cadre juridique établit également l'égalité de traitement entre les investisseurs étrangers et nationaux. De plus, il met fin aux inégalités fiscales en assurant que les incitations fiscales seront octroyées de manière transparente et conformément à la loi. Il convient de rappeler que la programmation industrielle est issue de dialogues entre le secteur public et privé, initiés précédemment. Les Journées de Programmation Industrielle, qui se déroulent sur trois jours au Novotel, témoignent de l'engagement continu en faveur du développement industriel du pays.

18 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page