top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar : Révolte des consommateurs face à la flambée des prix du riz

La hausse constante des prix des denrées alimentaires, en particulier ceux du riz, a entraîné une diminution de la consommation quotidienne chez de nombreuses familles, suscitant la colère de certains consommateurs qui ont prévu une manifestation, finalement annulée.



La flambée des prix du riz à Madagascar a privé de nombreux ménages de leur aliment de base, entraînant une réduction de leur consommation quotidienne. Les prix du "makalioka" oscillent actuellement entre 3 700 et 4 000 ariary le kilo, tandis que le "vary gasy" coûte entre 3 500 et 3 700 ariary le kilo, soit une augmentation considérable en un mois. Les raisons de cette hausse sont multiples, mais la détérioration des routes et la période cyclonique ont contribué à augmenter les prix locaux, incitant les grossistes à augmenter le prix du riz. Les commerçants, quant à eux, fixent librement leurs prix, ce qui renforce l'escalade des prix.


Face à la hausse insupportable des prix des denrées alimentaires, notamment du riz, de nombreux citoyens ont appelé à la révolte sur les réseaux sociaux. Une marche était prévue pour exprimer leur mécontentement, mais elle a été empêchée par la présence massive des forces de l'ordre. Pour beaucoup de Malgaches, le prix d'un sac de 50 kg de riz est devenu inabordable, représentant presque leur salaire minimum. Les familles sont donc contraintes de réduire leur consommation, et même de manger du gruau de riz dilué pour pouvoir le partager entre tous les membres de la famille. Bien que le Ministère en charge du commerce et de la consommation ait fourni des explications, les ménages se soucient avant tout de leur propre situation. La vie au quotidien est devenue un défi, avec des difficultés à trouver de quoi se nourrir chaque jour.

12 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page