top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar: Rajoelina exprime son soutien à Paris en faveur d'un système financier international

La semaine chargée se poursuit pour le président de la République Andry Rajoelina, qui se rend maintenant à Paris pour le Sommet pour un nouveau Pacte financier mondial.

À peine une semaine après sa participation à la 111e Conférence internationale du Travail qui s'est tenue à Genève, le président Andry Rajoelina de Madagascar se trouve maintenant dans la capitale française pour le Sommet pour un nouveau Pacte financier mondial. Cet événement mondial, qui se déroule aujourd'hui et demain au Palais Brongniart à Paris, réunit une cinquantaine de chefs d'État et de gouvernement spécialement invités par le président français Emmanuel Macron, initiateur de cette réunion de haut niveau. L'objectif est de construire un nouveau consensus en faveur d'un système financier international plus cohérent et d'encourager le secteur privé à investir dans la lutte contre le changement climatique. Plus de 300 pays, organisations internationales, représentants de la société civile, secteur privé et militants environnementaux participeront aux six tables rondes prévues au programme du sommet.


Madagascar, comme plusieurs pays africains, figure parmi les victimes de première ligne du changement climatique. La nation insulaire est confrontée en particulier à la sécheresse et au phénomène du Kere dans le Sud. Aujourd'hui, le président Andry Rajoelina prononcera un discours lors de la table ronde présidée par le Fonds international de développement agricole (FIDA). Il mettra en avant l'expérience de Madagascar dans le renforcement du rôle du secteur privé pour relever les défis du développement et du changement climatique grâce à la transformation des systèmes alimentaires. Le président devrait également prendre la parole cet après-midi du jeudi 22 juin lors de la table ronde sur l'Alliance pour les infrastructures vertes en Afrique (AGIA), où il sera présent aux côtés du président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina. Pendant son séjour dans la capitale française, le président Andry Rajoelina a un agenda chargé, comprenant plusieurs réunions bilatérales prévues avec le ministre des Affaires étrangères du Japon, ainsi que d'autres dirigeants et personnalités importantes.

5 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page