top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar: un calvaire persistant pour les consommateurs de la Jirama

La Jirama, compagnie nationale d'électricité, plonge les consommateurs dans un calvaire sans fin.

Les consommateurs de la Jirama, la compagnie nationale d'électricité, vivent un véritable enfer depuis plusieurs mois, et malheureusement, il n'y a pas de fin en vue. Les coupures de courant ne sont plus des événements sporadiques, elles sont devenues permanentes. Les plaintes des uns et des autres ont sans aucun doute fait résonner les oreilles des responsables de cette société d'État, mais pour l'instant, cela ne change rien, car les délestages sont, prétendent-ils, nécessaires et ils sont impuissants à y remédier.


Des épreuves difficiles à supporter Les consommateurs ont dû endurer avec difficulté les longues périodes de délestage récemment. Dans de nombreux quartiers, ils ont été privés d'électricité pendant plusieurs heures par jour. Les annonces publiées sur la page Facebook de la Jirama étaient souvent perçues comme de mauvaises plaisanteries, car les coupures se prolongeaient fréquemment sans aucun avertissement. Dans de telles conditions, il est devenu impossible de prendre cette situation avec philosophie, et le mécontentement commence à se généraliser. Pour l'instant, les réactions se limitent à des critiques bien formulées à l'égard des responsables de la Jirama, mais on sent une envie croissante de manifester cette colère de manière plus évidente.


Les salons de coiffure, les cybercafés et les épiceries ont été particulièrement touchés par ces coupures. Les propriétaires de ces établissements risquent de mettre la clé sous la porte, et ils savent qu'ils ne seront pas indemnisés. Une société d'État qui n'est plus en mesure de fournir un service adéquat à ses utilisateurs essaie désespérément de sauver ce qui peut encore l'être. Les problèmes d'approvisionnement en carburant dépassent largement les consommateurs, qui se tournent maintenant vers l'État, car ces désagréments persistent depuis trop longtemps et il est grand temps que cela cesse une fois pour toutes. Des solutions doivent certainement exister, mais il est évident qu'il y a des obstacles à surmonter. En attendant, il faut avoir la force de supporter ces épreuves pénibles.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page