top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Manakara se dote d'un barrage : un nouveau souffle pour l’agriculture rizicole


La dynamisation de la riziculture dans le district de Manakara, région Fitovinany, vient de franchir une étape cruciale avec l'érection d'un barrage hydro-agricole moderne, porteur de promesses pour l’agriculture de la région.


Un pas de géant pour l'irrigation

Mitanty et Ampasimanjeva, deux communes rurales de Manakara, célèbrent l'arrivée d'un barrage flambant neuf. Cet ouvrage est le fruit d’une collaboration entre le programme DEFIS financé par le FIDA et le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage. Plus qu’un simple barrage, il s’agit d’un outil stratégique pour étendre la superficie rizicole de la région, un engagement fort pour lutter contre l’insécurité alimentaire.


Triplement de la superficie cultivée

L'avènement de ce barrage hydro-agricole a de quoi réjouir les agriculteurs locaux. Là où autrefois seules 110 ha de rizières étaient exploitées, aujourd'hui, grâce à ce barrage, ils peuvent désormais étendre leur riziculture sur une superficie impressionnante de 340 ha. Cette extension bénéficiera directement à près de 483 familles de producteurs, regroupées au sein de l’association des usagers de l’eau « Mendrika ».


Une révolution agricole à l’horizon

Lors de l’inauguration, le directeur de Cabinet du ministère de tutelle a souligné l’importance d'une gestion optimale de l'eau pour le développement agricole de la région. Avec ce nouvel ouvrage, les agriculteurs peuvent envisager de produire jusqu'à 5 tonnes de riz à l'hectare, à travers deux cycles de culture annuels. Une production cumulative qui pourrait atteindre 3 400 tonnes par récolte. Cet élan prodigieux promet non seulement de renforcer la sécurité alimentaire mais aussi d’améliorer substantiellement les revenus des agriculteurs locaux.


L'édification de ce barrage à Manakara illustre la volonté de moderniser et de développer l'agriculture rizicole dans la région. C'est un signal fort envoyé aux agriculteurs, leur assurant que leur dur labeur sera désormais soutenu par des infrastructures solides, pour un avenir agricole prospère.

7 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page