top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Marc Ravalomanana : détermination, controverse fiscale et appel à la solidarité

Ravalomanana, premier à déposer sa candidature : entre défis administratifs et détermination solidaire.


A peine 24 heures après l'ouverture des dépôts de candidature, Marc Ravalomanana, l'ancien président et leader du parti Tiako i Madagasikara, est le premier à avoir régularisé son dossier à la Haute Cour Constitutionnelle (HCC). Toutefois, le chemin n’a pas été sans embûches. Le candidat a évoqué une lourdeur administrative retardant les formalités, et pointé du doigt un certificat manquant lié à sa situation fiscale. Ravalomanana argue que l’administration n’est pas encore prête, soulignant : "c’est eux qui ne sont pas prêts, pas nous".

Les critiques relatives à la situation fiscale de Ravalomanana ne sont pas nouvelles, et la Direction Générale des Impôts a rapidement rappelé les conditions et modalités pour le dépôt de candidature. Un communiqué précise les pièces nécessaires et met l'accent sur la disponibilité des bureaux fiscaux pour faciliter le processus. La tension autour de cette question fiscale éveille un débat plus large sur la transparence et la réglementation autour de la course à la magistrature suprême.

Derrière ces démarches administratives, Ravalomanana a transmis un message fort : la nécessité de la solidarité pour redresser le pays. Remerciant ses partisans pour leur contribution financière, il a souligné l'importance de la cohésion nationale et a réaffirmé sa détermination à revenir au pouvoir. Pour lui, la solidarité n’est pas qu’un mot, mais la clé pour une Madagascar prospère.

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page